Sport de clics


« Je quitte les cent cols »

Un centcoliste de longue date au bord de la crise de nerf  l’annonce à la cantonade.

La salle est en émoi.

En cause le décompte annuel des cols franchis.

Le sujet n’est pas nouveau.

« l’ordi-souris »

La comptabilité des cols franchis au Club des Cent Cols est à l’origine de débats passionnés et pas toujours passionnants.

On dit que les délégués territoriaux (DT) auraient même une arme secrète pour débusquer les tricheurs, les « ceux » qui tentent d’inventer des cols sans nom ou sans localisation dument officialisée par un Comité des Sages…

Le centcoliste moderne a donc quitté le couple « crayon-papier » d’antan pour rejoindre celui de « l’ordi-souris ».

La transition n’est pas toujours facile.

l‘open source désarçonne

Le copain n’est pas content, il ne comprend toujours pas comment se servir du tableur de son ordi!

A quoi ça sert de faire des cols si je dois continuer de les écrire à la main sur une liste?

Il s’est acheté un ordi mais il n’a pas encore saisi toutes les arcanes de l’informatique.

Il est vrai que l‘open source en désarçonne plus d’un.

sport de clics

Alors, une fois que Firefox démarre, j’ouvre une page Excel et qu’est-ce que je mets sur sur les onglets des autres pages?…

L’informatique est devenu le nerf de la guerre que se livrent les centcolistes une fois rentrés chez eux.

La guerre, c’est celle de la comptabilisation des cols déjà grimpés, de ceux qui restent…et de ceux dont on ne souvient plus s’ils ne l’ont pas déjà été dans le passé.

Copier une référence Chauvot pour la coller dans sa liste est devenu un sport de clics.

Clic gauche, saisir la cellule, changer de fichier, clic droit, coller, un exercice périlleux et redoutable pour nombre d’entre-nous.

Chaque soir, la salle de l’institution fourmille comme une ruche d’informaticiens en herbe qui chassent la bande passante.

Les plus aguerris tentent de dépanner ceux qui débutent.

Se servir d’un tableur, ouvrir une messagerie, joindre un fichier à un courriel, autant de manipulations qui demandent de l’abnégation devant autant de mystères informatiques.

Les Cent Cols ne devraient-ils pas créer une section informatique à l’égard de ses membres décontenancés devant tant d’incongruités et de vocabulaire abscons?

En guise de conclusion et de clin d’œil, j’ai trouvé ce site formidable: comment faire du vélo devant son ordinateur?

Une réponse sur « Sport de clics »

  1. Sans vouloir être collet monté, je pense qu’il est préférable d’annoncer un faux-col à la cantinière que de déclarer un vrai col à la cantonade.
    Surtout qu’un « sans faux-col », on peut très facilement le descendre, alors qu’un vrai col, on se sent souvent obligé de le monter avant de pouvoir le descendre.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s