Cyclotourisme de novembre 2014


Ne m’en voulez pas si je parcours la revue « en diagonale »!

Cela veut dire que je ne la lis pas de A  Z.

Le problème avec Cyclotourisme, c’est qu’on zappe de nombreux sujets; ce qui fait évidemment  la désolation du Comité de Rédaction…qui a fait de gros efforts dans le souci de [nous] plaire dit Bernard Lescudé dans son éditorial de novembre.

Le lectorat de la revue est réduit à l’extrême: 17000 abonnés pour 120.000 licenciés alors qu’elle coûte 150.000 euros à produire (hors expédition). Soit 11% des licenciés seulement!

Pourquoi?

D’abord, le prix n’est pas anodin. 23 euros c’est 30% en plus sur le prix de la licence Petit Braquet.

Ensuite le contenu.

Vaste question! je vous laisse juge…

Il faudra donc un jour se résoudre à des choix douloureux… ou y instiller de la publicité et rendre la revue gratuite et accessible à tout le monde, comme dans le passé.

Sommes-nous publiphobes à la FFCT?

Je ne le crois pas.

D’ailleurs on commence à voir des rédactionnels à la limite du publi-reportage comme ceux  sur les accessoires, les bagages, les vêtements,…

C’est curieux cette frilosité à l’égard du matériel alors que la FFCT s’est résolument convertie en agence de voyages vers des contrées lointaines et exotiques…

 

 

article connexe…

https://velomaxou.com/2014/04/23/quelle-communication-associative/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s