Trois-Fontaines-l’Abbaye


Trois-Fontaines-l’Abbaye

A la limite de la Marne et de la Haute-Marne, l’abbaye de Trois-Fontaines est une belle occasion de balade forestière.

Je quitte Saint-Dizier et je m’engouffre dans l’immense forêt de Trois-Fontaines.

Je quitte Saint-Dizier par la piste cyclable qui mène à Chancenay

5100 hectares parcourus de chemins et de routes goudronnées!

J’en profite: des avenues goudronnées pour moi tout seul.

Des boulevards en pleine forêt

Outre les exploitants forestiers, seul GDF y exploite un stockage souterrain de gaz naturel.

Gaz de France stocke du gaz dans des cavités souterraines sous la forêt

Il faut se souvenir que les Américains y disposaient d’un immense camp dans les années 60 jusqu’à ce que Charles de Gaulle mette fin à sa participation avec l’OTAN.

Les Américains ont laissé peu de traces de leur camp militaire après leur départ précipité en 66
Un réservoir abandonné
Je vais rejoindre Troisfontaines par le chemin des gouffres

J’arrive à Trois-Fontaines célèbre pour les ruines de son abbaye cistercienne fondée en 1118.

Le paysage est dans la grisaille
Le village se résume à quelques maisons disposées de part et d’autre du parc de l’abbaye

Les moines de l’époque avaient réuni tellement de dons qu’ils construisirent cet édifice somptueux.

Devenus possesseurs de forêts, de moulins, de salines, les chers moines étaient devenus de petits capitalistes en herbe au nom de Dieu.

Chose devenue impensable de nos jours.

L’entrée est libre

Maintenant les ruines sont là. Les aléas de l’histoire ont fait qu’on n’a pu sauver qu’une partie des biens.

Le vestige de l’abbaye est situé sur la gauche du parc au pied de grands arbres

Hélas, la toiture est en partie effondrée

Le monastère date du XVIIIeme siècle

On peut garer les vélos sous les arcades, mais il est interdit de circuler dans le parc autrement qu’à pied.

Je reprends ma route vers le hameau de Fays en direction de Cheminon.
Pour rejoindre la D61, je vais un peu naviguer à l’estime

 

Au km 28 je butte sur une immense forêt domaniale clôturée par un haut grillage.

Pas moyen de progresser, alors je fais demi-tour et je tente de contourner cet obstacle par des chemins gorgés d’eau et de boue…enfin je rejoins la route D61 en direction de Saint-Eulien.

Il ne me reste plus qu’à rejoindre Saint-Dizier en traversant le village de Villiers en Lieu.

Un beau voyage dans l’ensemble si ce n’est cette déconvenue sur la fin du parcours.

50km facile.

Si vous abordez cette balade à vélo, la plupart des chemins sont interdits à toute circulation.

Le monde des loisirs n’a pas encore gagné ses lettres de noblesse dans cette région rurale ou peu de parcours sont balisés.

Il faut donc enfreindre délibérément les interdictions si l’on souhaite y mettre ses roues, ce qui est dommage car le terroir est vraiment agréable.

voir la trace GPS

aller sur le site de l’Abbaye

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s