Les potins du lundi


carré 2012« Des envieux du coté des autres clubs ». C’est ce qu’on peut lire ce matin dans les DNA (Pas d’eau dans le vin nouveau 05/10) à propos des circuits du Vin Nouveau à Wuenheim.

Le journaliste a t-il vu juste ou alors lui a t-on soufflé la formule?

lire aussi mon article « le vin nouveau sauvé des eaux »…

Avec 772 participants dont 586 vététistes, l’ACTF Guebwiller a su une nouvelle fois trouver son public en dépit des craintes de la météo capricieuse de la matinée.

Ce succès appelle bien des remarques.

D’abord, il faut le souligner, c’est le VTT qui désormais remporte la palme avec plus de 75% des participants dans ce type d’organisation où sont proposées des formules « route  » et « VTT ».

Tous les connaisseurs de la chose peuvent faire le même constat autour de l’agglomération mulhousienne: le VTT est devenu roi.

Les clubs FFCT (et aussi FSGT comme le CCK) qui n’ont pas su prendre le virage du vélo à gros pneus sont sortis du décor.

Il en est ainsi de la plupart des clubs de la couronne mulhousienne qui peinent à maintenir la tradition du vélo de route; je ne citerai pas de noms pour ne pas faire de peine. Seul le club SSOL d’Habsheim (FSGT) se distingue avec 160 licenciés VTT et une dynamique forte en direction des jeunes.

A qui la faute?

Un peu à tout le monde.

On pourrait sans hésiter nommer cette extraordinaire défiance de la FFCT qui pendant des années a ignoré cette nouvelle façon de faire du vélo; j’en veux pour preuve que le massif vosgien est truffé de parcours VTT balisés à l’effigie de…la FFC (Fédération Française de Cyclisme).

Du coté des clubs, on le sait aussi, les dirigeants se sont endormis sur leurs lauriers, ceux du « tout routier » avec des circuits tellement battus et rebattus depuis des décennies que plus personne ne veut les parcourir, hormis ceux qui ont encore « bon cœur » vis à vis des organisateurs.

Il en est ainsi des « 100km de Mulhouse », des randonnées « Perce-Neige », des « Randonnées de Printemps », des « Audacieux », des « formules Audax »,…toutes plus ou moins en déclin au fil du temps.

En revanche, ce qui est plus problèmatique, c’est que des épreuves routières nouvelles font également un flop; je pense aux randonnées des cyclos de Munster (SREG) ou à celles de Richwiller qui peinent à réunir du monde.

Il faut donc se résoudre à admettre que nos goûts et nos pratiques ont changé; on veut plus de nature et être moins confrontés à la route.

Ce que je remarque aussi, c’est que les pratiquants VTT représentent de nouvelles forces vives, de nouveaux adeptes du vélo dominical, peu enclins à rejoindre les clubs, tandis que les routiers, hélas, se concentrent davantage parmi les retraités.

Signe des temps?

L’avenir dira si l’esprit club peut renaître de ses cendres sous des formes de pratiques plus individuelles (voir mes articles en relation avec l’esprit club).

C’est vraisemblablement l’explication de l’incroyable succès que rencontrent les formules VTT à l’extérieur de l’agglo, Guebwiller (Florival), Wuenheim (Vin Nouveau), Hirsingue (Schwalmala), Bettendorf (Sungau Bike), Bernwiller (Paradisvogel), Brettenbach (Breitenbike), …

On ne manquera pas de souligner une exception, celle de Loisirs Rixheim Vélos qui organise dimanche prochain, 11 octobre, ses randonnées de la Commanderie.

On reteindra que le dynamique club de Bernard Hassel a su négocier avec brio le virage VTT et en sachant exploiter le formidable attrait du massif forestier qui jouxte les portes de la commune.

aller sur le site de Loisirs Rixheim Vélos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s