Les potins du lundi


carré 2012C’était le 12 novembre 1970.

Jour de deuil national à la suite de la disparition du Général de Gaulle, celui qu’on appelait avec dévotion ou détestation, le Grand Charles.

Il fallait alors réunir tous les élèves devant le préau, puis les mettre en rangs.

Le principal du collège lisait un texte que je n’ai pas retrouvé.

Comme on s’en doutait, aucune vitupération, aucun murmure…puis les enfants, incrédules à la chose politique, reprenaient leurs jeux dans la cour. L’autorité de l’État n’était pas encore bafouée parmi nos têtes blondes.

Le deuil national en France, c’est d’habitude pour les Présidents de la République disparus.

En 2015, c’est pour les attentats.

Publicités

Une réflexion sur “Les potins du lundi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s