L’occasion du vélo


exemple type du vélo d’occasion bien équipé méfiez-vous cependant qu’il n’ait pas été volé

Tiens, et si je me mettais au vélo!

Oui, mais je n’ai pas de vélo.

Est-ce une raison de ne pas tenter le coup?

Il existe sur le marché de nombreux vélo de seconde main capable de vous satisfaire sans vous ruiner.

Attention toutefois de ne pas acheter un vélo volé, vous deviendriez de fait receleur.

Savoir qu’il existe 400.000 vélos volés chaque année, recyclés pour la plupart sur les sites d’annonces mérite de faire preuve de précaution avant l’achat.

C’est pourquoi mieux vaut acheter son vélo d’occasion soit chez un professionnel soit au domicile de celui qui vous le vend en vous assurant de son identité.

Il m’est arrivé un jour de trouver un vélo d’occasion…neuf.

Gagné dans un concours, le vendeur n’avait pas l’âme cycliste et j’ai pu faire une bonne affaire.

Il existe de nombreuses opportunités à saisir.

Les connaisseurs sauront trouver ce qu’ils cherchent, mais ceux qui n’ont pas d’idées trouveront ci-dessous les questions préalables à se poser avant l’achat…

Un vélo pour quoi faire?

C’est la première question.

S’agit-il de pouvoir faire des courses en ville?…

S’agit-il de promenades sur les chemins?…

Ou les deux à la fois?…

Quel vélo?

Le premier réflexe, c’est acheter un VTT, c’est à dire un vélo tout terrain.

Le second marché en regorge car un vélo neuf vendu sur deux est un VTT.

Mauvais réflexe si c’est pour la ville!

Le VTT n’est pas adapté à la ville: pas de porte-bagage, pas de garde-boue, sans parler de la lumière souvent absente ainsi que la sonnette.

Pour la ville il faut un vélo de…ville.

Confortable si vous devez transporter un panier ou un bagage avec la possibilité d’y mettre des sacoches.

S’il s’agit de se promener derrière chez soi (ou même devant) un VTT pourra convenir.

Sachez toutefois que vous risquez de tomber sur une cochonnerie asiatique vendue par une grande surface alimentaire et que ses composants seront souvent de piètre qualité. Un professionnel risque de doubler la facture si vous devez le remettre en état.

Si vous voulez un vélo pour la route, bien réfléchir.

Il s’agit d’un marché de niche comme disent les commerçants.

Ce sont souvent des vélos très spécialisés et fragiles comportant des composants chers.

Mieux vaut s’adresser à un spécialiste.

Que faut-il contrôler au moment de l’achat?

1/ la taille du vélo ou plus exactement la taille du cadre

c’est fondamental de choisir la bonne taille, sinon vous risquez rapidement de rencontrer des problèmes de hanches, de vertèbres…

de la même manière que la taille du vélo conditionne la taille des roues.

On exprime généralement la taille des roues en pouces, 20 pouces,  26 pouces, 28 pouces (ou 700).

On trouve à présent des VTT de 26, 29 et 27.5 pouces. C’est la jungle.

image doc vélo

docvélo explique comment choisir la taille de son vélo

2/ l’état du vélo

On commence par examiner le cadre, n’y a t-il pas de traces de choc, de la corrosion, des déformations ou des soudures rompues?

Ensuite, on examine les composants…

  • les roues: non voilées, pas de rayons manquants ou cassés, les jantes non corrodées, sans creusement excessif des patins de freinage, pas de jeux dans le moyeu (à l’arrêt, pas de jeu latéral)
  • les pneus, c’est comme pour une voiture: un pneu usé peut encore servir sauf s’il est déchiré ou si l’on voit la toile. compter qu’un pneu coûte entre 10 et 50 euros selon les modèles
  • la direction, pas de jeu, pas de point dur en rotation qui témoignerait d’un marquage des cuvettes
  • le pédalier sans jeu dans le pédalier, les manivelles de pédales et pas de pédales tordues
  • les freins: il existe toutes sortes de freins, des freins à patins classiques à serrage latéral ou à serrage central (Cantilever), des freins à disques à câbles ou hydrauliques. L’essentiel est qu’ils puissent se manœuvrer facilement et que les câbles ne soient pas effilochés.
  • les suspensions: attention, il existe aussi plusieurs types de suspension. A l’avant, à l’arrière. Les suspensions sont une source de complications inutiles si vous ne faites pas du tout terrain.
  • la transmission. Point faible du vélo. Équipé de dérailleurs avant et arrière, la transmission du vélo est fragile et nécessite souvent des réglages. Certains abandonnent parfois leur vélo faute d’avoir su régler les dérailleurs. Essayer le vélo et passer toutes les vitesses.
    • il ne doit pas y avoir de craquements, de sauts de chaîne, les butées haute et basse doivent être réglées correctement
    • si le dérailleur est indexé, vérifier qu’il y a autant de crans à l’indexation que de nombre de pignons
    • le dérailleur arrière ne doit pas être tordu
    • dans le cas contraire, prévoir un réglage en s’adressant à un spécialiste et en tenir compte dans le prix d’achat
  • enfin sachez que la lumière est obligatoire qu’elle soit fixe ou amovible ainsi que la sonnette

Il ne vous reste plus qu’à rechercher la perle rare…

S’il vous reste un peu de monnaie, pensez à acheter un antivol; ça peut être utile …quel antivol choisir?

articles en relation…

https://velomaxou.com/2015/03/02/trois-occasions-de-faire-du-velo/#more-2083914571

https://velomaxou.com/2013/08/31/recyclage-des-velos-trouves/

https://velomaxou.com/2014/02/15/quand-le-bon-coin-recycle-nos-biclous/

https://velomaxou.com/2014/09/21/gps-antivol-pour-velo/

https://velomaxou.com/2015/06/15/bicycode-faut-il-y-croire/

Publicités

Une réflexion sur “L’occasion du vélo

  1. Ping : L’offre internet pour le cycle | velomaxou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s