Je saute


Zone piétonne à Guebwiller. Tant mieux!

Je saute sur mon vélo après ces jours tempétueux.

Route sèche, pas trop de vent et du soleil.

Une chape de nuages gris viendra vite masquer le soleil, puis la température ne va cesser de décroitre jusqu’à 6 degrés.

A Gauchmatt, je retire cependant une couche…

« C’est pas encore le printemps » me lance un cycliste de passage.

Le Bannstein arrive et je rencontre un copain.

On échange pendant au moins dix minutes, nos projets, nos clubs, notre vélo,…

Puis je pars à Guebwiller.

Performance: la ville a réussi à faire de son centre une vraie rue piétonne avec heures imposées pour les livraisons.

Arriver à un consensus avec les riverains pour extirper les bagnoles, oui c’est un exploit.

Reste à savoir combien de temps la mairie résistera!…

Arrivé à Soultz, je calcule que je vais être court en kilomètrage, alors je tourne vers Wuenheim.

Qui arrive face à moi?

Jean!

Jean a son itinéraire en tête, il suffit de le suivre

Je lui emboite le pas non la roue en faisant demi-tour.

On va cheminer le long du vignoble jusqu’à Soultzmatt, là où je suis passé il y a peu de temps.

La boucle de retour s’allonge un peu, on pousse jusque chez Christian voir ses travaux immobiliers.

Il faut songer à rentrer…on passe voir les horaires de la piscine…deux cyclistes dont l’un avec vélo de dame Eddie Merckx!!

Un tas de ferraille du temps où Merckx devait avoir besoin de pognon, sans doute.

Bon à la prison d’Ensisheim, je n’ai que 72 km, alors je raccompagne Jean jusqu’à Battenheim.

On marche encore fort à 27-28, ce qui pour nous est une allure haute…à Battenheim, je pousse jusqu’à Ruelisheim.

Je veux voir le radar qui a flambé sur la D20, une route très accidentogène avec les platanes qui la bordent.

Un radar tout neuf qui a vite fait les frais du mécontentement sur la D20 à l’entrée de Ruelisheim

Un radar tout neuf, petit modèle, qui remplaçait la vieille boite à images rouillée.

Évidemment, la Presse ne fait pas trop de pub à ces enragés d’automobilistes-pyromanes qui ne supportent pas les radars.

Parait-il qu’un radar coûte 67500 euros installé et l’entretien 11.800 euros par an

Quelle est la parade?

Installer une vidéosurveillance?

Publicités

Une réflexion sur “Je saute

  1. S’ils incendient les radars, ils incendieront les caméras !
    Une autre parade : augmenter largement la peine pour ce genre de délit (et en faire beaucoup de pub) et… de la taule !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s