Un mètre 50 pour tomber


Un automobiliste non sans humour me disait que selon lui, si on laisse un mètre cinquante aux cyclistes en les doublant, c’est pour qu’ils puissent tomber confortablement. Sans risquer de se faire écraser ensuite!

C’est dire le peu d’humanité, de disposition à la compréhension, qu’on accorde à ces pégreleux de cyclistes qui osent encore s’aventurer sur nos vicinales encombrées d’Alsace.

Ceux qui sont abonnés (15% des licenciés) à Cyclotourisme vont recevoir avec le mensuel de février un autocollant.

Cet autocollant « respectez la distance pour doubler », je me suis d’abord demandé où le mettre…

La réponse est page 1 de la revue, il faut le coller sur votre voiture, si vous en avez une.

Et sinon?…

Sinon?

Nul doute que mes lecteurs ne manqueront pas d’imagination.

Le but du jeu, c’est donc quand vous êtes au volant que celui qui est derrière vous (avec sa voiture) sache qu’il doit s’écarter des vélos avant de les dépasser.

Vous remarquerez que le clignotant est aussi conseillé.

Si l’initiative est digne d’intérêt, vu le niveau d’incivilités des automobilistes, il est à craindre que cet autocollant ne serve pas à grand-chose.

vendu 3.5 € les cinq à la boutique FFCT

NB: il me semble que coller sur la vitre est interdit (oui, c’est l’article R412.6 II. – Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres.)

 

Publicités

2 réflexions sur “Un mètre 50 pour tomber

  1. Bonne initiative car il faut vraiment faire qq chose contre cette incivilité, contre cette infraction au code de la route, contre ce manque de respect envers le cycliste aussi.
    Mais a-t-on déjà vu un bagnoleux verbalisé pour cette infraction ?

    • Pas facile à constater. Quand une voiture me frôle, j’ai du mal à estimer sa distance après coup. Il faudrait un télémètre latéral!
      Tout est question aussi de l’appréciation du conducteur de ses distances. Or je l’ai déjà dit, le cycliste n’est plus qu’un élément banal de l’environnement de l’automobiliste confortablement installé dans sa bulle à quoi s’ajoute l’étrangeté du monde cycliste pour beaucoup qui n’ont jamais monté un vélo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s