Henri Bosc accidenté


Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant c’est un grand représentant du monde cyclotouriste.

Henri Bosc a été renversé par une voiture jeudi à Bouliac près de Bordeaux.

Tel que décrit dans Sud-Ouest, l’accident s’est déroulé à ce carrefour en contrebas du pont François Mitterrand

voir le compte rendu dans Sud-Ouest

Visage très abîmé, 17 côtes cassées, épaule démise,…

 

Publicités

6 réflexions sur “Henri Bosc accidenté

  1. Je propose que chaque cycliste, chaque piéton raye dix carrosseries de voitures durant la semaine qui vient (de préférence les véhicules de luxe garés sur les trottoirs et sur les pistes cyclables)

  2. d’après la topographie des lieux , la signalisation est bien claire , vélo.vélo !!! pas + tard que cet après midi un de nos copains cyclos a subi la même mésaventure ,il circulait sur la voie cyclable a illzach et un véhicule qui entrait dans un parking de magasin l’a emporté et fait chuter !!! il semble que cela ne soit pas trop grave , mais quelle peur !!! devons nous avant chaque sortie aller mettre un cierge et prier le ciel de rentrer entier !!! ???? Pour certains automobilistes ,le cyclo est presque « invisible » et de + devient un gêneur !!! est ce que la verbalisation y changerais quelque chose ??? le débat est ouvert !!

  3. Si la flèche rouge matérialise le parcours du cycliste , la signalisation horizontale (peintures blanches..) indique qu’il faut laisser la priorité aux véhicules circulant sur la route (il y a au moins des automobiles donc.). La signalisation est quelquefois compliquée pour faire cohabiter vélos,motos,autos et piétons mais dans le cas précis de cette image, il n’y a pas de doute. Je ne parle pas de la responsabilité de qui que ce soit, car pour cela, il faut connaitre les circonstances exacte: vitesse, conditions climatiques, taux d’alcoolémie etc.
    Je me permets de mettre un message sur ce blog en tombant sur cet article car je suis aux Centcols et je vois beaucoup de nos camarades (je ne manque pas de pester assez souvent pour leur dire) lors de séjours s’arreter au milieu de sympatiques routes, ou sur un petit carrefour anodin pour faire des photos. Pour ma part, je roule en auto, en moto, en vélo et à pied et n’ayant pas le monopole de la courtoisie, je trouve que c’est une civilité qui se perd beaucoup. cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s