Les petits potins du lundi


Hooligans-Euro: un à zéro!

Mauvais début pour l’Euro où le ballon rond est détrôné par les buveurs de bière.

Fallait-il être grand clerc pour imaginer que le festival de football allait tourner aux combats de rue?

Les hooligans anglais et russes se sont chargés d’ajouter de la violence urbaine à la violence des terroristes.

Cette importation dans l’hexagone de franges xénophobes de la mosaïque européenne ne pouvait que conduire à ces confrontations belliqueuses. Qui pouvait l’imaginer autrement?

L’Europe a atteint l’implosion tant pour son modèle économique que pour son modèle sociétal.

Cette prémonition là, nos grands décideurs qui tiennent le gouvernail du pédalo France ne l’ont pas eue.

Cyclosportive des Trois Ballons, samedi 11 juin…

D’après le journal l’Alsace, dans un virage, les deux cyclistes se sont déportés sur la voie opposée et sont venus heurter le motard qui arrivait en sens inverse.

Dans le journal DNA, un deuxième accident est survenu entre midi et quatorze heures sur la même course, cette fois-ci dans la descente du col du Hundsruck. Un cycliste allemand a chuté en voulant éviter un objet sur la chaussée. 

Les cyclosportives attirent de plus en plus de monde aussi.

Il n’y a pas encore eu de combats de rue à Luxeuil-les-Bains entre supporters (comme pour le football) d’où s’élançait la Cyclosportive des Trois Ballons.

« Les Vosges sont les montagnes les plus proches de chez nous et ici c’est très beau et l’organisation des Trois Ballons est vraiment top » déclarent ces participants venus de Namur au journal l’Est Républicain.(source)

3500 concurrents venus souvent d’Allemagne, de Belgique, de Hollande, pour faire une course contre la montre qui ne dit pas son nom.

Même si la cyclosportive n’est pas officiellement une course, elle en possède les ingrédients et elle permet l’organisation privée et lucrative (60 euros l’inscription) d’une manifestation sur la voie publique sans posséder les contraintes et les obligations d’une véritable course.

S’il faut respecter le code de la route, certains sont tentés de franchir la ligne blanche dans les virages avec des conséquences désastreuses pour eux-mêmes et pour l’image du vélo sportif.

Cyclosportives et ordures

En 2013, j’avais mené une petite enquête après le passage de la cyclosportive dans le col du Hundsruck…

On peut la retrouver sous ce lien…

A t-on fait des progrès en 2016?

Apparemment non, si l’on en juge par ce témoignage d’un participant sur le forum de Cyclosport.com…

Je me suis retrouvé au milieu de la cyclosportive les 3 Ballons aujourd’hui. Ce n’était pas volontaire et je voulais éviter ça, mais la météo a fait que j’ai du me retrouver là.
J’ai été littéralement effaré par le spectacle dans un ravitaillement. Passe encore les mecs arrêtés au milieu de la route, mais il y avait des dizaines d’emballages jetés par terre. Pas 10 m plus loin, sur le lieu du ravitaillement. Comment est-ce possible ? Que certains concurrents soient idiots, je peux l’admettre, mais il n’y a pas d’autres concurrents qui peuvent leur faire une remarque ? Les bénévoles sur place ne peuvent pas sévir ? Il y a clairement un problème et une prise de conscience nécessaire. On parle de civisme là.

Autre étonnement, le niveau des participants. On s’est retrouvé juste devant les premiers dans le Ballon d’Alsace (ils ne nous ont pas doublés, mais on s’est fait doubler par les voitures ouvreuses). Le parcours bifurquait à 2 km du sommet. On a eu le temps de monter au sommet, de descendre par l’autre versant, de remonter et de retourner à la bifurcation, il y avait encore du monde qui montait. Je passe sur la descente commune où les gens doublaient par la droite et coupait les virage devant moi. Dans la vallée, on a eu le temps d’aller chercher une bosse de 300 m de D+ et de revenir, il y avait encore du monde sur le parcours. On a fait un col en commun et bien qu’on ait plus de km et de D+ qu’eux, on a doublé un paquet de concurrents. La majorité avaient tout à gauche alors que le plus dur arrivait. J’ai été surpris de voir des gens se lancer dans une telle aventure sans avoir manifestement le niveau requis (personnellement, je ne pense pas avoir le niveau pour faire ce genre de truc).

Je vous encourage à lire tous les commentaires de cette cyclosportive vue de l’intérieur, ça mérite le détour pour mieux comprendre la philosophie qui l’anime…

pour suivre le fil de la discussion sur Cyclosport.com

Donc, j’en conclus que ces cyclosportives continuent de saloper la montagne vosgienne sans que personne ne sévisse.

Il n’y a plus qu’à attendre l’édition suivante…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s