La Vieille Thur à VTT


La Vieille Thur et son cours paisible

La Vieille Thur serpente sur 26 km entre Ungersheim et Colmar.

Cette rivière ne présente plus aucun intérêt économique comme par le passé où elle a vu s’édifier sur son cours jusqu’à douze moulins.

Je vous recommande de vous référer à ce document « les Moulins de Meyenheim au XIXeme siècle » de Charles Hegy et Eric Trehiou

Mon parcours du jour consiste à pénétrer la partie forestière de la Vieille Thur entre Oberentzen et Niederhergheim. Je tourne dans le sens horaire

Je vais aller rechercher l’emplacement de ces moulins sur le site du GC68…j’en retrouve neuf sur les douze. De quoi prévoir une nouvelle balade!

J’ai calculé qu’entre Munwiller (204m) et Niederhergheim (197m), seuls 7 m de dénivelée sont utilisables pour les chutes d’eau des moulins; en affectant 1.50m à chacun, ce tronçon de la rivière pouvait tout au plus accueillir 4 moulins.

Effectivement, entre Munswiller et Nierhergheim, il y avait quatre moulins: deux à Munswiller, celui de Rouffach appelé Hummelmühl et celui de Blitzheim.

Cependant la Vieille Thur participe au biotope de son environnement.

Entourée de forêts communales peu exploitées, les accès y sont parfois difficiles.

En revanche, de nombreux postes d’affûts font la joie des chasseurs.

Le golf de Blitzheim s’est approprié les rives de la rivière et je devrai contourner l’établissement pour la retrouver.

Peu après le golf, le parcours sportif de la forêt de Niederwald que j’aborde par le chemin dit de Mattenweg.

J’aborde ensuite une sente interdite aux cyclistes et cavaliers. C’est rare, mais j’imagine que c’est pour ne pas déranger la faune.

Au moulin de Nierderhergheim, je fais demi-tour.

Je le redis: ne vous aventurez pas dans la forêt sans une bonne carte car certaines sentes sont parfois noyées dans la broussaille et les ronciers.

Il faut donc progresser à l’aveugle comme c’est mon cas au km 27.700

Chemin faisant sur le retour, je suis tombé sur des plots en béton anti-intrusion qui auraient fait l’affaire sur la Prom des Anglais de Nice.

Mais c’est trop tard.

On a les nuls qu’on mérite!

Voir ma trace depuis Ensisheim

Suivre mon parcours en images…

Je quitte Ensisheim par le parc de l’Eiblen. C’est déjà sympathique comme paysage. Puis je poursuis vers Réguisheim

Les cultures maraîchères profitent de la terre fine de la plaine d’Elsass. Ici à l’est de Rouffach

Cette petite passerelle est nichée dans la forêt profonde

Un parcours vraiment sauvage où on ne rencontre personne

Parfois le bornage communal est mon seul repère

Golf de Blitzheim très apprécié de nos voisins allemands

Accès au parcours sportif de Rouffach (au km20 de la trace GPS)

Le parcours sportif est en pleine forêt

puis le parcours diverge et la Vieille Thur part à droite

Ce type de panneau n’est pas agréable car il oblige à dévier sa trajectoire

Au moulin de Nierderhergheim, je tourne et entame le retour

Le chasseur se camoufle et attend le gibier. Je me suis derrière pour prendre la photo et on ne me voit pas

Mirador de luxe pour voir les camions arriver de loin et les vététistes éventuellement

Deux plots en béton avant d’arriver à Ensisheim. Un modèle inconnu au 14 juillet à Nice, semble t-il…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s