Farniente


Farniente.

Ne rien faire me semble déprimant.

Alors je médite.
Je médite tout en observant mes semblables au bord de la plage.

Fait curieux: petit à petit, les promeneurs se réapproprient le vélo le long de l’espace piéton de Palavas les Flots.

Le vélo est devenu ici une forme bourgeoise du déplacement, un nouvel âge d’or du déplacement doux.

Face à la congestion de cette rive droite qui conduit à la cathédrale de Maguelonne, à l’impossible extension de parkings sur les étangs qu’on n’a cessé de combler, voici que le velo redevient un art de vivre salutaire.

Oui, quelques énergumènes casqués et en lycra croient devoir jouer les zozos au milieu des piétons et des familles, mais dans l’ensemble la cohabitation vélo-piéton se passe plutôt bien.

La mairie a néanmoins mis en garde: ici les cyclistes sont juste tolérés.

Sait-on jamais!

Ps : je n’ai vu que des vélos bien entretenus et quelques velokinis c.-à-d. des vélos à roues voilées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s