Bord de l’eau

Bord de mer

Je m’attarde comme si je devais faire un plein de vues avant de regagner le ch’nord.

Dans le sud on est bicardinal. La géographie est verticale. Le Grand Est n’existe donc pas. C’est pratique pour simplifier la culture hexagonale. A partir de la Loire, c’est le nord. Et pour la langue, itou. Ici c’est l’Oc.

Rectiligne mais zone de rencontre limitée à 10km/h pour les vélos (Palavas)
Passerelle de l’abbaye
Expo le long de la piste cyclable à Villeneuve
Retour le long du Lez

Littoral

Les flamands roses aux anciens salins

Temps lourd et nuageux. Mais un vent agréable vient compenser la chaleur. Je reste le long du littoral.

Le long du littoral et des étangs

Un site d’aéromodélisme. Les planeurs sont aspirés dans les thermiques et les pilotes mettent en piqué pour assurer la visibilité des aéronefs. Le site est historique, il permettait aux Nieuport de faire des escales.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une passerelle pour tenir les cyclistes a l’écart de la route
L’Hérault a fait d’énormes progrès en matière d’infrastructures cyclables. Beaucoup plus que le Haut-Rhin. Ce qui fait la différence c’est la continuité des axes et les tracés et les itinéraires « apaisés » dans cette zone à fort potentiel touristique.
Pour accéder au Collinet de la Tortue qui culmine à ….82 mètres il n’y a pas de piste cyclable mais je choisis une sentier caillouteux.
J’irai flâner au retour vers les étangs palavasiens et l’abbaye de Maguelonne

Autour du Méjean

Je commence par le Méjean. Très sympa et à l’ombre. Puis je monte sur Fangouse pour la vue sur mer. Les taureaux et les chevaux nombreux. Je traverse Palavas, les restaurants ont pris possession de la rue.

Le long de la rive droite les cyclistes sont désormais interdits sur la promenade. Trop d’incivilités, sans doute. Arnaché de pied en cape, je dénote parmi la gent sous la canicule.

Cette fois Palavas exclut les cyclistes et les trottinettes des promenades. Peut-être trop d’abus? (image rive droite coté Maguelone)

La mer à VTT

Malgrè le temps médiocre, je réussis à faire un tour de mer. Inhabituellement agitée, je profite du beau spectacle.

Écluse sur le Lez

Je quitte Montpellier par le Lez. Le plus simple pour éviter la route, c’est de suivre le cours d’eau bien équipé pour les cyclistes le long des berges.

Palavas les Flots

Le longe la côte jusqu’à Carnon, puis je contourne l’étang

C’est l’heure du casse-croûte
Au bout du port

https://www.openrunner.com/r/10926116

Bike à sable 

J’ai essayé ce matin le Bike au bort de la mer.
Dans les dunes, impossible.

Mais au bord en suivant le fil de l’eau, le sable est assez consistant pour rouler. Continuer à lire … « Bike à sable « 

Farniente

Farniente.

Ne rien faire me semble déprimant.

Alors je médite.
Je médite tout en observant mes semblables au bord de la plage. Continuer à lire … « Farniente »

Montpellier-Palavas-Maguelone

Palavas

J’ai pris mes quartiers d’hiver.
Il est vrai qu’avec dix degrés de plus qu’en Alsace, on ferait presque du vélo en maillot.
VTT aujourd’hui pour découvrir le Lez depuis Montpellier et ce que l’homme du sud n’a pas encore bétonné dans cet espace littoral languedocien. Continuer à lire … « Montpellier-Palavas-Maguelone »

Vélomagg, le vélo pour aller à la plage

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Vélomagg, le vélo pour aller à la plage

vélomaxou

Gérés par les transports urbains de la TAM à Montpellier, ils sont solides.

Porte bagage soudé au guidon.

Pneus Schwalbe increvables.

Pas de chaine et deux boites de vitesse!

Il faut au moins ça pour grimper au Peyrou.

On les trouve dans l’agglomération de Montpellier…jusqu’à
Palavas au bord de l’eau.

Outre le poids prohibitif de ces « chars d’assaut », leur gros
défaut c’est qu’on se les fait voler très facilement en dépit des
antivols.

%d blogueurs aiment cette page :