Radar, l’overdose


radar, l'overdose des autombilistes

radar, l’overdose des automobilistes

La cour de cassation vient de relaxer un groupe d’automobilistes de l’Aveyron qui indiquaient l’emplacement des radars sur leur page Facebook.(source)

L’avis est définitif et l’État ne pourra plus empêcher quiconque d’avertir ou d’informer de la localisation d’appareils, instruments ou systèmes servant à la constatation des infractions à la législation ou à la réglementation de la circulation routière.

Les conducteurs sont à bout. L’argument de la lutte contre la vitesse excessive ne passe plus. A force de se faire épingler par les radars, les automobilistes ont franchement le sentiment d’être pris pour les vaches à lait du fisc.

C’est que même en cherchant à être raisonnable sur la route, on arrive quand même à se faire prendre quasi insidieusement.

Moi-même, conducteur occasionnel, je n’ai qu’une appréhension, c’est de ne pas savoir à quelle vitesse il est permis de rouler vu le nombre de tronçons de vitesse qui se succèdent sur nos routes. Tantôt 110, tantôt 70, tantôt 90…et en ville c’est pire encore.

Être flashé par un radar est devenu une banalité pour nombre d’automobilistes, dont ceux qui tentent de s’y retrouver dans la jungle des panneaux routiers.

Certes nous disposons d’aides à la conduite avec les GPS qui nous indiquent à quelle vitesse rouler; mais sont-ils tous à jour avec tous ces travaux qui ponctuent les itinéraires?

Les régulateurs?

Oui! à condition de les désactiver à temps quand un ralentissement est mentionné.

La navigation avec Waze, un moyen de déjouer les pièges de la route

Depuis que les dispositifs automatiques de mesure de vitesse (communément appelés radars) se généralisent partout sur le territoire, les usagers n’ont cessé de jouer au chat et à la souris avec les moyens du bord, d’abord les appels de phares, puis les dispositifs avertisseurs type Coyotte, puis les GPS associés à une base communautaire type Wasel que j’estime être le plus abouti.

Toujours plus sophistiqués, les radars montent en gamme: on les trouve à présent à bord de voitures banalisées non plus localisables au bord des routes mais tout simplement insérées dans le trafic routier et capables de photographier les infractions dans les deux sens de circulation.

Mieux encore, les radars dissimulés sur les chantiers.

Ces radars sur roulettes font des merveilles.

Le journal l’Alsace relevait qu’un tel radar avait flashé 13000 dépassements de vitesse en six semaines sur la A36 à Mulhouse rapportant au fisc 600.000 euros!

Le hic de l’affaire, c’est qu’on apprend que ces radars de chantiers ne sont pas toujours coordonnés avec les travaux; ainsi pendant deux jours entre le 15 et le 17 août, un radar de chantier n’a pas été débranché à temps alors que les travaux étaient terminés et les panneaux enlevés.

(lire l’article)

Résultat des milliers de PV indus que les contrevenants malgré eux vont devoir contester.

On imagine que les voyageurs de passage en ces jours de transhumance seront dans l’incapacité d’apprendre qu’ils ont été verbalisés par erreur.

Ce comportement de l’État qui agit avec le concours de sociétés privées (dont il est permis de douter de la compétence et de la neutralité) est parfaitement scandaleux.

Il n’en faut pas plus pour achever de déconsidérer un dispositif qui a su faire ses preuves mais dans lequel le citoyen se sent pris comme une vache à lait.

Le comble, c’est que l’argument de la vitesse qui tue risque d’être battu en brèche par la faute d’une répression aveugle.

Bon, roulant peu, j’ai encore mes douze points.

Jusqu’à quand?

pour les fans des radars, le blog 100% radars

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s