200, magazine curieux

On a avril, mai, juin pour le parcourir le magazine 200 qui vient de paraître.

Le vélo de route autrement est devenu Toutes les aventures du vélo.

Je ne l’ai pas encore entr’ouvert que déjà une polémique s’installe sur Facebook à propos de la couverture.

Des enfants du Rwanda en tong qui entourent un cycliste. C’est colonialiste estiment certains.

Pour faire court, six cyclistes dont les rédacteurs prennent l’avion à Amsterdam avec leur vélo et atterrissent à Kigali pour participer à la Rwanda Beyond Bikepacking soit 850 kilomètres à parcourir en sept jours.

Moi je ne dis rien, mais ça ressemble un peu dans mon imaginaire au Paris-Dakar sans la pollution. Il ne me viendrait pas à l’idée d’aller mettre mes roues dans un des pays les plus pauvres de la planète (PIB 200€/an/hab) en mettant mon vélo dans une soute d’Airbus et de faire le buzz ensuite dans une revue.

Y lire une ode au colonialisme, c’est nous prendre pour des sales cons…nous avons fait un pari sur l’intelligence et la confiance de nos lecteurs, leur capacité à ne pas projeter leurs propres clichés sur une image écrit Matthieu Lifschitz, corédacteur de l’article. La défense n’est pas facile lorsqu’il s’agit en fait d’une forme de néocolonialisme. Sinon comment l’appeler autrement dans un pays où le seul moyen de se déplacer est de marcher à pied (Un pays qui marche)? même pas à vélo, lequel est réservé au transport de marchandises, aux taxis et à la police.

Ensuite viennent 25 pages consacrées au raid à vélo.

Bref, cette curiosité là de 200 a créé le malaise.

N’en parlons plus!

200

Ma femme qui ne fait pas de vélo a eu tout de suite le regard attiré par la revue 200.

Réflexe de femme!

Bon moi les bonnes femmes je m’en fous, c’est le vélo qui compte et c’est 200 qui conte.

Ouarf! je vais avoir un tombereau d’insultes féministes en écritures inclusives.

Non, il est bien le 200 de ce trimestre.

Il y a un type, stakhanoviste sans doute, qui a fait le tour d’URSS en 1927, le Love Tour qui passe par Strasbourg le 15 juillet et qu’on pourra prendre en route, un feu Gnog LIL’Cobber qui clignote et qu’on voit de loin, un ensemble en laine de bure style Fausto Coppi des années 50 à 250 euros (glup’s!) et je me suis marré, la traversée des Pyrénées par la véloroute V81: un vrai désastre de malfaçons et d’ennuis!

Donc ne pas aller par là.

Bon , c’est un chero 200 et ça revient souvent. Finalement non, 22 euros les 4 numéros. Je me suis trompé.

A déguster sans modération.

200, les bandits joyeux

Le numéro 27 de 200 vient de paraître.

Toujours un peu déjantés, les journalistes de 200 se font plaisir et nous font plaisir en même temps. Il est vrai que la tonalité de 200 dans le style baroudeurs est plutôt bienvenue avec une tendance marquée à promouvoir le bike-packing tous azimuts.

Dans ce numéro, ils ont essayé le bike-rafting sur l’Hérault. De la franche rigolade.

200 vient de paraître

200 le magazine sensible de janvier vient de paraître.

Le feuilleter, le toucher, c’est une façon de s’en imprégner avant même d’en entamer la lecture.

Des 200 km, je n’en ai pas fait beaucoup. Juste quelques Audax, mon dernier remontant à 2008!…Cette année là, notre Audax a été accompli à 25km/h environ, 1950m de dénivelée.Un peu au-dessus des 22.5 prévus donc. En peloton, 200 km c’est plus facile que tout seul. Gardons raison!

Enfin 200 bornes avec de l’entraînement, c’est accessible à beaucoup d’entre-nous. Si le magazine a choisi de s’appeler 200, c’est j’imagine pour défendre son esprit baroudeur à vélo.

200, l’autre vélo

On a toujours besoin d’une autre vélo.

Le sien n’est pas celui que l’on aimerait faire.

Alors il y a 200. Le magazine. Continuer à lire … « 200, l’autre vélo »

Cyclo-trailer, l’équipement

L’amateur de raid à vélo embarque le minimum de choses

Voyager avec son temps, je ne suis pas contre.

Mais l’équipement du cyclo-trailer moderne me laisse songeur… Continuer à lire … « Cyclo-trailer, l’équipement »

200 vous fait vivre l’aventure

le N°10 du magazine 200 vient de paraître
le N°10 du magazine 200 vient de paraître

Ce magazine auquel je suis abonné depuis peu ne cesse de m’enchanter.

Tant mieux!

Ça me change d’une revue indigeste dont je ne citerai pas le nom. Continuer à lire … « 200 vous fait vivre l’aventure »

Serge Mannheim à l’honneur

Le vélo « fait main » de Serge Mannheim a subi avec succès l’épreuve du magazine 200 (N°10 automne 2016)

Serge Mannheim, le sympathique vélociste de Vieux-Thann vient d’être récompensé par le Magazine 200.

Il s’agissait de concourir entre 17 fabricants français. Continuer à lire … « Serge Mannheim à l’honneur »

200 est paru

200, c’est le magazine vélo dans le ton.

Il parait qu’il est addictif.

Dans quel ton, au fait? Continuer à lire … « 200 est paru »

Ça manque de meufs!

Avec son numéro 8 qui vient de paraître, le magazine 200 nous plonge dans l’équivoque.

Titrant sur sa une « ça manque de filles! », il nous promet ensuite un été torride avec « le tour de Montcuq! ». Continuer à lire … « Ça manque de meufs! »

200, le vélo de route autrement

 “Puisque tu ne trouves pas en rayons le magazine de vélo que tu aimerais lire, tu n’as qu’à le faire toi-même, gros malin.”

C’est à partir de là que le projet est né.

200.

C’est le nom du magazine qui vient de faire paraître son septième numéro.

200 ou le vélo de route autrement. Continuer à lire … « 200, le vélo de route autrement »

samedi, 200 ou 400km au choix

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, samedi, 200 ou 400km au choix

audax-vélomaxou

Samedi 28 mai, les amateurs de longues distances auront le choix
entre le 200 km Audax organisé par les Audax d’Alsace à Illzach ou
le 400 km du Brevet Randonneur Mondiaux organisé par ACS Peugeot à
l’Ile Napoléon de Sausheim.

%d blogueurs aiment cette page :