Les potins du lundi


Ancienne porte de cellule conservée à la Régence d'Ensisheim

Ancienne porte de cellule conservée à la Régence d’Ensisheim. J’avais prévu ici de vous montrer une peinture d’un artiste détenu qui expose au salon des artistes d’Ensisheim. Refusé par la prison! A la place nous aurons donc une porte de prison.

La maison centrale d’arrêt d’Ensisheim abrite environ 200 détenus.

Construite au XVIIeme siècle, elle était à l’origine un couvent de Jésuites, puis un dépôt de mendicité.

Cette prison est destinée à de grands criminels effectuant de longues peines.

L’occasion leur est donnée de participer indirectement à la vie communale.

Certains exposent leurs travaux chaque année au salon des artistes de la localité.

Ils ne sont pas autorisés à attacher leurs œuvres eux-mêmes puisqu’ils sont détenus; ce sont les animateurs qui le font à leur place.

De même qu’on n’est pas autorisé à montrer leurs œuvres sur le net bien qu’elles soient exposées à tous.

Les détenus privés de droits disposent-ils de droits d’auteur?

C’est toute la question.

La Cour d’Appel a tranché par la négative.

Il y a une jurisprudence qui nie cette possibilité ici.

Mais je n’irai pas jusqu’à braver la décision d’un représentant de l’administration pénitentiaire.

Je ne veux pas d’ennuis.

Notre assurance distinguée

La démonstration est faite: notre civilisation des loisirs revêt plus d’importance que la valeur travail.

Alors c’est décidé, puisque c’est dans le décret: pour obtenir une licence de vélo-tourisme, il faudra montrer patte blanche avant de pouvoir monter sur son vélo.

C’est à dire un certificat tous les trois ans et donc une visite à 23 euros chez son médecin. Sans parler des examens complémentaires…et du questionnaire de santé tous les ans à remettre à son club où l’on se déclare en bonne santé.

Une mesure à laquelle les fédérations de loisir (comme la marche, le vélo ou la pétanque) devront également se plier.

Cette médicalisation des loisirs ne cesse d’inquiéter les instances dirigeantes des clubs qui y voient le risque qu’une grande part des sujets âgés prennent la poudre d’escampette.

Ce qui sera mon cas puisque j’ai décidé de quitter la Fédération de Cyclotourisme, après 40 ans de présence, non pas parce que je me sens en mauvaise santé mais parce que je conteste cette mise sous tutelle médicale de nos loisirs.

On a trop confondu sport de loisir et sport de compétition.

Remboursée par la sécu, la visite?

Pas si sûr!

Figurez-vous que le prochain quinquennat pourrait rendre la visite complètement payante: à l’avenir un certain Fillon imagine que ne seraient plus prises en charge par la sécurité sociale que les affections graves et de longue durée.

Ainsi un cyclotouriste concourant à entretenir sa forme et donc sa moindre fragilité aux maladies se verrait plus pénalisé qu’un fumeur!

Comprenne qui pourra.

Si le gouvernement se préoccupe de la santé des sportifs, en revanche coté travail, la protection recule.

La visite d’embauche est supprimée et la visite annuelle est portée à …5 ans maximum. Je n’invente rien, c’est ici

C’est une façon dissimulée de diminuer les charges patronales sur le dos de la santé des travailleurs et c’est un gouvernement dont on n’ose plus dire le nom qui vient de décider ça!

En parlant d’assurances santé, on oublie trop souvent les bienfaits de la sécurité sociale.

Au point que les complémentaires santé se frottent déjà les mains en songeant à tous ceux qui faute d’être pris en charge par la sécu vont devoir trouver « une mutuelle ».

Un parcours du combattant si vous êtes vieux et malade, car pour vous le barème sera maximal.

Conclusion: pour postuler à une mutuelle santé mieux vaut être jeune et bien portant.

C’est ça le mutualisme moderne.

Une élection à deux balles

Beaucoup de commentateurs se sont étonnés qu’on puisse payer pour voter à la Primaire de la Droite et du Centre.

Moi, je l’ai fait.

C’était le prix à payer pour éliminer Sarkosy et je ne regrette pas mes deux balles.

Que la Droite se débrouille à présent!

A ce propos, la Banque Postale se frotte les mains: c’est elle qui est chargée d’évacuer les 36 tonnes de pièces récupérées par Les Républicains.

Coût du ramassage: 680.000 euros soit 8% de la recette.

Un Président vroum-vroum?

Mug « je roule pour Fillon » (15 balles)

Maintenant qu’on risque d’avoir un coureur automobile comme Chef de l’État, les choses ne vont pas traîner.

Les cyclistes seront priés de dégager vite du bord des routes

Les radars? on va les démonter très vite.

Le chômage va disparaître en deux temps trois mouvements, il suffira de radier en nombre ceux qui renâclent à se lever le matin.

Mais les 500.000 fonctionnaires mis à la rue dans le programme de « vroum-vroum » risquent à nouveau de remplir les listes de Pôle Emploi. C’est le système des vases communicants.

Alors à nous de choisir: payer des fonctionnaires supposés inutiles ou payer des chômeurs?

Le choix ne va pas être facile.

Le trou de la sécu va être comblé en moins d’un an.

Comment ça?

En faisant moins de dépenses, pardi!

Déremboursement des médocs, plus de tiers payant, externalisation des prises en charge par les complémentaires et hop! le tour est joué.

Tout baignera dans l’huile très rapidement avec ce Président « vroum-vroum ».

La réalité sera en fait toute différente car si la France pouvait être administrée avec les méthodes d’il y a quarante ans, on le saurait.

En désignant le collaborateur de Sarkozy comme son représentant, la Droite française ne s’est-elle pas tirée une balle dans le pied?

En tous cas elle redonne une once d’estime à la gauche éparpillée.

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Les potins du lundi

  1. Je ne suis pas en accord avec tout le texte, mais j’ai mis un « j’aime » pour les 4 premiers encarts. Pour les deux derniers, ma sensibilité est prise à rebrousse poil -Lol
    Bref, ca va comme un lundi! Bonne fin de journée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s