Froidure


Je me suis bien gardé d’entreprendre un tour long.

Vingt kilomètres auront suffi à visiter le paysage givré autour de chez moi.

Pour relier deux sentiers entre-eux, j’ai pénétré dans la forêt, j’ai butté sur une branche dissimulée sous l’humus et j’ai fait un roulé-boulé.

Gentiment le roulé-boulé!

J’étais ainsi dissuadé de faire du zèle pour le reste de la balade.

Quand 18km se sont affichés au compteur, j’avais le domicile à portée de main.

Pour un 30 décembre, j’en avais assez.

images du givre de ce jour

Publicités

3 réflexions sur “Froidure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s