Genève: les cyclistes au casse-pipe


Essayez un peu de pointer votre vélo sur une voie rapide comme celle-là après avoir été dévié. Ne devrait-on pas, par principe, inculper le concepteur d’un tel détournement pour mise en danger de la vie d’autrui? (image Tribune de Genève)

 

Les Suisses ne font, semble t-il, par mieux que les Français: la voiture est systématiquement privilégiée dans les arbitrages dès qu’un choix doit être fait en terme de voirie favorisant soit la voiture soit le vélo.

Ainsi, l’Etat ne craint pas de désavouer les communes pour faire passer les bagnoles avant les vélos.

Lire l’article dans la Tribune

Publicités

2 réflexions sur “Genève: les cyclistes au casse-pipe

  1. C’est quoi cette voie de droite matérialisée en jaune et sur laquelle on ne voit aucune voiture (chaucidou ?). S’il n’y a aucune voiture, alors c’est facile de l’emprunter mais il ne faut pas vouloir traverser évidemment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s