Les potins du lundi


Le feux récompense

Savez-vous ce qu’est un feu récompense?

C’est un feu rouge qui passe au vert uniquement si vous ralentissez en dessous de la vitesse autorisée.

Les communes autour de Mulhouse commencent à s’équiper, agacées par le flux pendulaire des rurbains qui vont et viennent à la ville chaque jour.

Il y en a par exemple à Burnhaupt et Roderen y réfléchit.

Sur cette route insignifiante, mille véhicules qui passent chaque jour de la vallée de la Thur à la vallée de la Doller.

Constatant qu’au lieu de 50km/h, la vitesse moyenne sur la route qui traverse le village en direction de Guewenheim est de 66km/h, le maire de Roderen envisage d’y installer un feu récompense.

Pas de maisons sur l’itinéraire, les usagers de passage ne se rendent souvent pas compte qu’ils sont en agglomération.

Le problème avec ces feux récompense, c’est que les cyclistes en font souvent les frais et que le feu vert oublie de se déclencher à notre arrivée et devient vite un feu punition.

voir le détail du feu à récompense

Les chicanes et sas cyclistes

chicane et sas à Michelbach

Les communes ont du mal à comprendre l’intérêt des sas cyclistes lorsqu’elles installent des chicanes à l’entrée de l’agglomération pour réduire la vitesse des véhicules.

La plupart du temps, le cycliste est mis en danger dans ces rétrécissements.

Heureusement, les sas ajoutés aux chicanes se développent comme à Michelbach, village de grand passage de cyclistes.

Et c’est tout à l’honneur de la commune.

voir les préconisations du CEREMA (ex CERTU)

La politique techno à l’épreuve de nos maux

Marlène Schiappa, la politique techno, la mode sexy

Le langage techno de notre nouveau gouvernement ne cesse de nous surprendre.

C’est la nouvelle façon de faire de la politique sur le modèle de l’entreprise.

La plus férue, c’est évidemment notre ministre du travail Muriel Pénicaud.

Normal, elle était DRH, un service qui gère les ressources humaines sans grande humanité.

Muriel Pénicaud, c’est par exemple elle qui dit « 95% du code du travail gène les entreprises« .

Cette ministre là, on l’aura compris, est donc une ministre qui ne connait que le mot travail et pas le mot travailleur.

On peut donc s’attendre à ce qu’elle ne garde que les 5% du code qui conviennent aux patrons…

C’est ce qu’elle appelle « Libérer les énergies ».

Mais la politique techno ne semble pas moins s’embarrasser des règles comptables. Quand on aime, on ne compte pas!

Ainsi la sus-nommée Muriel Pénicaud a franchi la ligne jaune avec l’organisation du banquet de son nouveau patron Macron à Las Vegas.

Quatre cent mille euros, une bagatelle! C’est la somme qu’elle a mis sur la table sans appel d’offre. Business France, un établissement public chargé de la promotion des entreprises françaises à l’international, qu’elle dirigeait l’a pourtant mise en garde « Muriel, tu vas devoir rendre des comptes à la Cour des Comptes… ».

Une enquête préliminaire est ouverte.

Notre ministre écolo Hulot n’est pas en reste en politique techno.

C’est un ministre planant qui connait toutes les arcanes de l’aéronautique et qui a des « heures de vol ».

Il a beau être le préféré des Français, sa fondation Ushuaïa et ses shampoing commencent à faire du boucan.

Arrosé par EDF pendant des années, le ministre aura bien du mal à prendre position contre le nucléaire.

Mais sa dernière annonce est quasi prophétique: la disparition des voitures diesel et essence en… 2040.

Peut-être veut-il faire de nous tous des cyclistes…

Qui se souviendra de Hulot en 2040 et de ses promesses?

Ce qui est amusant avec Hulot, c’est qu’il ne dit pas si nous aurons à la place des voitures à pédales.

Heureusement, notre président Macron est au-dessus de ces basses manœuvres terrestres.

On avait déjà les salauds de pauvres de « la Traversée de Paris », avec Macron on a les gens qui ne sont rien.

“Une gare c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien” a déclaré le président Macron.(source)

Après les sans dents de Hollande, les gens qui ne sont rien…des choses, quoi!

Notez que des gens qui ne sont rien, c’est quand même mieux que des moins que rien ou deux fois rien qui est mieux que trois fois rien aurait dit Devos.

Alors à quoi bon s’occuper de ces gens là dans une République en marche vers la réussite?

Elle est secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes dans le gouvernement Édouard Philippe depuis le 17 mai 2017 et elle s’appelle Marlène Schiappa.

Marlène Schiappa est aussi une ministre très techno; sous un pseudonyme, elle aurait écrit un bouquin documenté intitulé Les filles bien n’avalent pas. C’est donc une ministre très technique sur les questions de sexualité.(source ici)

Il n’y a pas à dire, la République est en marche et même en marche forcée sur le plan des mœurs libérés.

Publicités

Une réflexion sur “Les potins du lundi

  1. Schiappa : en tout cas ce buzz va booster les ventes ; pensez-donc une secrétaire d’état qui écrit ce genre de bouquins !!
    Hulot : ce matin je lis que N Hulot envisagerait de fermer jusqu’à 17 réacteurs ! Acquaintance avec EDF ?
    Feu récompense : qu’en des termes galants ces choses-là sont dites ! Par hasard, cela ne serait pas une entrave à la circulation ? (sachant qu’en roulant en approche à 50km/h (au régulateur et donc en règle !) on est le plus souvent obligé de s’arrêter !!) . Pour moi, en voiture, c’est double débrayage pour ralentir et redémarrage en trombe (jusqu’à 50 hein ! pas plus !); quand les riverains en auront assez du bruit et des gaz d’échappement, ils feront une pétition pour les ôter;; à vélo, je les grille (ce sont les seuls feux (imbéciles) que je grille).
    Chicanes : là-aussi entrave à la circulation ! c’est verbalisable non ? un PV pour le maire !!
    Pour réduire la vitesse : je préconise 2 solutions : vitesse en ville par défaut à 30 km/h (50 « là où c’est plus convenable »…) et une petite boîte qui flashe (ou qui flashe pas avec les nouveaux modèles…); tolérance zéro, il faut que les PV pleuvent sur les irréductibles, il faut les mater ! Deux exemples : le radar chantier sur le contournement de Mulhouse : tout le monde roule à 70 km/h ; le feu piétons Bd Wallach derrière la gare : tout le monde le respecte (dixit mon maire) depuis qu’il est muni d’un détecteur de franchissement au rouge !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s