Rehbrunnen et plus à VTT


P2180033.jpgOn croit qu’on sait.

Et puis on ne sait rien du tout.

C’est après, au retour, en constatant la pente qu’on comprend pourquoi.

Pourquoi?

P2180003.jpg
Thann, zéro degré ce matin

Pourquoi cela m’a paru long et fatigant.

A vrai dire, je n’avais pas établi de parcours ce matin.

 

P2180011.jpg
Le ciel semble vouloir se dégager au-desus de l’Engelsbourg

Il faisait froid à Thann.

Zéro degré à neuf heures.

Je pars en balade dominicale comme le font tous les cyclos du dimanche matin.

Je suis ébloui par ces belles images de neige qui illuminent la ville.

P2180013.jpg

Où aller?

J’ai d’abord songé à la Croix de Lorraine.

Puis les ruines du château, l’Engelsbourg.

P2180014.jpg
Je prends un peu de hauteur en montant à l’Engelsbourg
P2180015.jpg
ruines du château de l’Engelsbourg
P2180017.jpg
Thann
P2180016.jpg
Thann dans un écrin de coton

Pas dégonflé, je prends la direction du col de Grumbach.

P2180019.jpg
fausse route, j’ai tenté de longer la pente, c’est un cul de sac, demi-tour

La montée Croix Rouge est jonchée d’arbres arrachés lors de la tempête Eleanor.

Tantôt je me glisse en-dessous, tantôt au-dessus.

P2180020.jpg
Eleanor a fait des dégâts. Pas facile à vélo. Il faut de la méthode pour passer l’un après l’autre

Après un kilomètre, je suis sur le chemin.

Curieusement, je n’ai pas de jambes, alors je pousse.

P2180024.jpg
C’est classique, lorsqu’il gèle, les cales se bouchent et on n’a plus d’accroche pour les pieds

 

IMG_4855
Au col de Grumbach, qu’est-ce qui me prend?

 

Je prends chêne Wotan-Rehbrunnen au lieu de Waldkapelle.

P2180026.jpg
Sous mes pas, ceux d’un marcheur et de son chien…

Je suis bon pour grimper jusqu’à Pastetenplatz avant de pouvoir redescendre.

Km 9.600, 777mètres.

P2180028.jpg
des images magiques

P2180029.jpg

 

Quand je regarde le profil de la trace, j’ai du 10 à 15% tout le temps.

 

P2180032.jpg
Au chêne Wotan

 

P2180037.jpg
A Pastetenplatz, ma seule rencontre, un jeune vététiste qui arrive de Waldkapelle

Pastetenplatz.

Un jeune vététiste frais comme un gardon arrive en face de moi alors que je range mon attirail photographique.

Facebook attendra, l’Iphone a pris froid.

C’est par là, m’sieur…la descente…

Il est aimable de m’indiquer le chemin à prendre, un étroit single où je ne rencontre personne. Mon destrier n’a qu’un étroite bande plate au bord de la pente. Plusieurs fois il tente de m’y entraîner. Je me dandine sur un pied ou sur l’autre pour rétablir la trajectoire. C’est glissant.

P2180040.jpg
descente Croix Jaune à Waldkapelle

Je descends le single Croix Jaune jusqu’à Waldkapelle comme je peux avec la hantise de tomber. Deux doigts sur le frein gauche qui commencent à s’engourdir.

Je vois la trace montante dans la neige et ça me semble pire à grimper de ce coté là.

Hélas, je n’ai plus vingt ans!

P2180041.jpg
Waldkapelle

J’ai eu de belles images et c’est une belle récompense.

trace GPS

 

Publicités

5 réponses sur « Rehbrunnen et plus à VTT »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s