Vélo et poids, résoudre l’équation


Mon vélo est léger. Moi pas! Grimper un col avec un surpoids de 10kg équivaut à grimper avec un agglo en béton sur le porte-bagage. Les maigres, faites le test!

Heureux les maigres!

C’est ce que se disent tous les grassouillets, ceux qui vont plus vite que vous dans les descentes.

On peut toujours essayer de gagner quelques grammes superflus sur nos vélos en y mettant des matériaux allégés, la margarine du cycliste restera prédominante. Surtout dans les côtes.

Croyez-moi, j’ai plus de trente ans d’expérience.

Le vélo, je l’ai déjà dit ne fait pas maigrir.

Inutile de vous dire : je suis trop gros donc je vais faire du sport.

Ce qui fait maigrir, c’est moins manger et mieux.

Résumons un peu ensemble!

Age, taille, poids

Il existe une corrélation entre ces trois paramètres que sont l’âge, la taille et le poids.

Et j’ajouterai le sexe.

Mais restons unisexe pour le moment.

  1. L’âge: impossible de le changer, de le retarder, de l’avancer sur l’état-civil. D’autres diront qu’on a l’âge de ses artères et certains médecins jugeront qu’on a vieilli prématurément si on s’est compromis dans des sports à contusions multiples comme le rugby. Reste la pénibilité des emplois (si débattue actuellement) qui fait que des métiers sont plus durs que d’autres sur le plan morphologique et psychique…
  2. La taille? rien à faire, elle est fixée pour toujours à partir de la fin de l’adolescence.
  3. Le poids: alors c’est sur ce curseur que tout le monde se bat dans nos sociétés riches et où le mal vient essentiellement de la sédentarité et de la malbouffe. Les sportifs sont plus conscients que d’autres du phénomène car le surpoids est un sacré handicap dans leur exercice physique.

Suis-je trop gros?

C’est la question qu’on se pose. Elle est souvent liée à l’image que vous renvoie la société, la mode et le regard des autres. C’est aussi une question d’acceptation de soi et de son corps.

Pour le corps médical et les sociétés d’assurances, pas question de tergiverser, être gros répond à des définitions et vous classe dans une grille à risques plus ou moins élevés.

Ainsi si votre tour de taille dépasse un mètre, votre assurance « crédit immobilier » sera plus chère.

Le plus simple pour savoir où l’on en est, c’est de calculer son IMC, son Indice de Masse Corporelle.

Voici le tableau récapitulatif et comment calculer votre IMC (en cliquant sur ce lien)

IMC (kg.m-2) Interprétation (d’après l’OMS)
moins de 16,5 Dénutrition
16,5 à 18,5 Maigreur
18,5 à 25 Corpulence normale
25 à 30 Surpoids
30 à 35 Obésité modérée
35 à 40 Obésité sévère
plus de 40 Obésité morbide ou massive

voir aussi le test de Ruffier qui permet de mesurer votre capacité cardiaque à l’effort si vous reprenez le sport.

Si votre IMC est inférieure à 25, la suite ne vous concerne pas et vous pouvez aller à la pêche.

Que faire si je suis en surpoids (IMC au-dessus de 25)?

IMG_4850.jpg
L’examen de sang: un juge de paix indispensable

D’abord avant toute chose consulter son médecin!

La prise de sang sera un juge de paix indispensable avant toute action de votre part.

Les médecins en général ne vous affolent pas; un léger surpoids est toléré dans nos sociétés d’abondance.

La graisse et le sucre, deux ennemis de la taille fine

Manger trop gras ou trop sucré, deux causes principales de notre surpoids.

Les graisses en excès sont stockées là, là…et là où elles trouvent de la place selon que l’on est homme ou femme. Tout est bien conservé au chaud pour les jours de disette comme les hamsters lors de l’hibernation.

Et le sucre dont nous sommes friands, caché dans tous les aliments se combine pour s’ajouter au gras et vous exposer au diabète.

Notre corps est une vraie usine chimique qui peut se mettre à disjoncter comme celle de Lactalis.

Faire un régime amaigrissant?

Dès qu’on pense maigrir, on pense régime.

Les régimes font les délices de la presse féminine et de tous les marchands de rêves…surtout un mois avant l’été.

Oui, vous allez maigrir avec un régime…et votre porte-monnaie avec!

Il y a longtemps, j’ai suivi le régime Montignac, le bouquin sur la table de la cuisine et les coups de gueule assurés avec la cuisinière.

Pendant des semaines.

Résultat: moins cinq kilos.

Puis j’ai tout repris très rapidement.

J’en connais qui se répandent sur la toile pour vanter les bienfaits de régimes secrets en affichant des scores époustouflants atteints en cinq semaines. Résultat: ils ont des mines faméliques et crèvent de faim jour et nuit. Non contents du résultat, ils enchaînent 70 à 80 heures de vélo chaque mois risquant des hypoglycémies sévères et une crise cardiaque.

Un des principaux défauts des régimes rapides, c’est qu’ils favorisent la perte de muscle au lieu de la masse grasse, alors que ce sont les muscles qui brûlent davantage de calories.(source)

Le problème avec les régimes, c’est qu’on vous force à manger ce que vous n’avez pas envie avec des ingrédients auxquels vous n’êtes pas habitués comme de la salade arrosée au jus de citron. C’est parfaitement dégueu!

Moins manger, plus équilibré et faire de l’exercice

En fait le mieux est de prendre en main soi-même son régime.

  1. Savoir reconnaître les glucides (les sucres), les protides (les protéines) et les lipides (les graisses)
  2. Répartir ses besoins caloriques sur la journée (en % de kcal), c’est marqué sur les boites d’aliments
    1. 30% au petit-déjeuner (on a tendance à ne pas assez manger au petit-déjeuner)
    2. 40% au déjeuner
    3. 5% encas (si on ne « tient » pas jusqu’au soir)
    4. 25% au diner (on a tendance à trop manger le soir)
  3. Répartir glucides, protides et lipides (pour une personne de 80kg)
    1. 240 gr de glucides (plutôt avec index glycémiques bas)
    2. 100 gr de protéines
    3. 60 gr de lipides
  4. Boire: boire de l’eau. On dit que boire en mangeant perturbe la digestion, mais boire en mangeant vous permet d’atteindre plus vite la satiété. C’est à vous de voir…

C’est bigrement compliqué. Mais faire le test va vous révéler tous vos excès ou vos manques.

Comment faire pour contrôler tous ces paramètres?

J’ai trouvé une application intéressante et gratuite dénommée YAZIO qui fait tous les calculs à votre place. C’est un peu rébarbatif au départ, puis ça devient ludique.

Problème: YAZIO nécessite un smartphone près de soi et…une balance pour peser les mets non répertoriés dans l’application.

A chaque plat , on l’interroge pour savoir si on ne va pas dépasser son quota et au fur et à mesure on apprend à débusquer ses erreurs alimentaires

IMG_4848.png
Application YAZIO. exemple d’un petit-déjeuner contenu à moins de 605 kcal. YAZIO calcule automatiquement votre ration journalière sur la base de vos paramètres personnels. Si vous pesez 80kg, il vous faut l’équivalent journalier de 2000 kcal. YAZIO déduit aussi vos calories dépensées par le sport

La tarte aux mirabelles, pour un Lorrain comme moi, c’est un must qui coûte cher dans le bilan calorique.

Dans l’exemple ci-dessus, on voit l’influence calorique du pain, de la confiture et de la tarte. D’où l’importance de bien mesurer le poids de chaque aliment.

Au bout de quelques jours, vous pourrez détecter vos mauvaises habitudes alimentaires et agir en conséquence. Vous allez éviter les cochonneries néfastes à votre bilan calorique, les aliments trop sucrés ou trop gras…et apprendre à détecter les nutriments camouflés dans les plats industriels.

En général, pour les plats cuisinés, les kcal sont indiqués par fraction de 100 gr sur les emballages, vous avez donc tout le loisir d’en calculer les fractions…

Reste un juge de paix: la balance.

IMG_4851.jpg
La balance impédancemétrique mesure votre poids et en plus votre masse graisseuse

Rendez-vous dans trois mois!

article en relation

Petits pois ou poids lourds?

 

 

 

 

Publicités

8 réponses sur « Vélo et poids, résoudre l’équation »

  1. ouh la la quel programme !! toutefois je vais me laisser tenter par l’application YAZIO , et a moi la montée des cols a fond et la descente vertigineuse !!!!

  2. Effectivement le poids est l’ennemi du cyclo notamment lorsqu’il faut monter des cols.Il y a fort longtemps avant de pratiquer le vélo j’ai tésté la méthode Montignac afin de perdre les kilos pris lorsque j’ai arrêté de fumer.En moins de 3 mois j’avais perdu tout ce que j’avais pris.d’autres méthodes existent…
    Supprimer le sucre,privilégier les viandes blanches , le poisson; consommer d’avantage de légumes consommer du pain uniquement au petit déjeuner et surtout réduire sensiblement les apéros et la bascule penchera du bon côté.
    Bien sûr un petit extra de temps à autre est permis.

  3. Ça m’étonnerait fort que vous ayez des habitudes alimentaires totalement ahurissantes, je suppose que votre alimentation est normale, classique. Alors pourquoi vous embêter avec logiciels, calculs, et que sais-je encore alors qu’il suffit de manger le contenu (raisonnable) de votre assiette et de ne pas vous resservir ? La seule méthode qui vaille consiste à manger moins. Et si c’est un peu difficile au début, le volume stomacal s’adapte assez rapidement ce qui fait que la sensation de satiété est à nouveau rapidement ressentie avec des portions normales.

      1. Ne pas oublier les bienfaits du citron après un repas un peu gras presser un citron et le boire dans une eau tiède.
        D’ailleurs mon bidon avant une sortie tisane miel et citron pressé.

    1. Ce sont les excès du soir qui sont très dommageables à la santé, ceux du matin sont dépensés au cours de la journée… à condition de ne pas cumuler d’autres excès, bien sûr !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s