Torre Maladoc


C’était le nom du circuit du jour.

Doté de 50 km, 1200m et 18 cols, le parcours nous mènera sur les hauteurs de Port Vendres et Banyuls. Les grandes grimpées de la matinée au milieu du vignoble amoureusement entretenu préfiguraient les cols pyrénéens.

J’ai longé la côte pour le retour. Collioure ( mon image) mérite vraiment le coup d’œil.

Publicités

3 commentaires

  1. J’ai connu Collioure à l’époque où c’était un village normal, peu fréquenté, même en été. J’y suis retourné il y a deux ans et n’ai plus rien reconnu. Tout a été aménagé, transformé. C’est devenu une usine à touristes, avec une litanie de restaurants et boutiques pour bobos en goguette…

      1. A vrai dire, c’est comme ça partout aujourd’hui. Gamin, il m’arrivait de me baigner dans l’Orb, à Roquebrun, et j’étais le seul « étranger » parmi les 3 ou 4 enfants du village avec lesquels je sympathisais. Je m’y suis trouvé il y a quelques années et je n’en ai pas cru mes yeux: des dizaines d’arbres avaient été arrachés, une plage artificielle avait été créée, ainsi qu’un parking payant (!!) et dans cette rivière d’un village reculé, ce sont maintenant des dizaines de touristes dont des groupes de Chinois et de Russes qui se baignent !! Ce beau coin a été massacré, défiguré…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s