Les potins du lundi


img_6066
Nouveau logo, nouvelle identité visuelle pour la FFCT

Mine de rien, le relooking de la FFCT est passé comme une lettre à la poste.

Personne n’a rien vu venir.

Même pas ses fidèles affidés.

Pourtant la FFCT s’interrogeait déjà sur son avenir lors de l’AG de Colmar en 2016. (lire mon billet d’alors)

Ainsi la vieille dame aux cheveux blancs du cyclotourisme baptisée FFCT depuis 1945 est devenue FFVélo.

D’un seul coup!

A ne pas confondre avec FFV, fédération française de voile…ou de volley.

la FFVélo veut rassembler toutes les pratiques…

Pour comprendre où veut en venir l’ex FFCT, il faut aller sur sa page Facebook et découvrir le sens profond de ce changement…

La FFVélo, c’est bien plus qu’un simple changement de logo, c’est avant tout le souhait profond de dynamiser en rassemblant toutes les pratiques (du vélo de route au VTT en passant par le vélo à assistance électrique) et tous les pratiquants (de tous les âges, femmes et hommes).

👉 Notre priorité : faire du vélo un véritable mode de vie en France !

Tous ensemble, tous ensemble, tous…L’ex fédé a choisi de faire people en communiquant sur les réseaux sociaux avant même d’informer sa base et ses cadres, ce qui fait réagir dans les chaumières.

Ceux qui pensaient qu’il ne s’agissait que d’un simple nouveau logo pour faire fun en seront pour leurs frais, la FFVélo veut rassembler toutes les pratiques…

…vélo de route, VTT, vélo électrique, hommes, femmes, enfants,…

Rien de moins!

On se pince pour le croire

Manifestement, on sent que l’opération a été bâclée sans même définir le périmètre de sa reconquête et sans établir un état de ses forces.

Car enfin comment peut-on prétendre « rassembler toutes les pratiques » sans même savoir ce que représente le monde du vélo aujourd’hui et ses différentes composantes?

Par exemple oublier que le vélo d’usage n’est justement pas celui du loisir ou du sport mais celui de tous les jours et qui l’est déjà largement représenté par la FUB dont les militants sont chevronnés et pourtant ignorés par la FFCT?

L’échec dans la prise en compte du VTT

En revanche ce que l’on sait, c’est que la FFCT s’est parfaitement plantée en ignorant dès le début du phénomène la venue du VTT qui depuis trente ans est une vraie révolution dans le domaine du cycle de loisir…et rallie les jeunes générations qui font tant défaut à la fédération de cyclotourisme.

Et le VAE? il faut voir les résistances du terrain pour admettre cette nouvelle forme de pratique qui pourtant a le vent le poupe et ratisse large parmi de nouveaux pratiquants venus à la bicyclette.

La FFCT au col de Bramont, un modèle d’indiscipline caractérisé qui m’a encouragé à la quitter

⇒ Rappelons qu’en 2017, la FFCT enregistrait un repli de ses adhérents avec 118.000 membres (voir mon billet de février 2018)

Moi qui suis observateur de la vie cycliste, je sais très bien que la FFCT est devenue au fil du temps obsolète et incapable d’appréhender les changements profonds de la pratique vélo des plus jeunes générations au quotidien tant utilitaire que de loisir.

Car ne l’oublions-pas, la FFCT n’est pas une organisation militante du vélo, elle ne l’a jamais été et son allié objectif, c’est la voiture. Il est bon de le rappeler. Dès lors avoir l’ambition d’embrasser tous les modes de pratique cycliste est une gageure que l’ex FFCT ne saurait appréhender à elle seule.

On pourra rappeler pour s’en convaincre l’absence de la fédération et des instances locales dans les problématiques urbaines pro-vélo où elle ne s’est jamais impliquée.

La vieille dame qui s’est octroyée les conseils d’une société de com pour relooker sa façade va donc avoir beaucoup de boulot pour reconquérir les bataillons qui l’ont quittée avant même de trouver un nouveau public.

Surtout avec tous les crypto-coureurs du dimanche qui se demandent quelle mouche a piqué la fédé en l’absence de tout vote statutaire allant dans ce sens.

Avis d’adhérents…

Moi je pense qu’il faut une « AG extra-ordinaire » pour changer le nom d’un association. Et pourtant …
Il y a deux jours, un licencié de l’ex-FFCT ayant des responsabilités nationales n’était pas au courant de cette transformation.. C’est peu de dire qu’il n’y a pas eu de communication. Pourquoi une telle attitude ? Quel est le but de cette disparition brutale ?
(avis d’un cyclo FFCT bien informé apparemment)

Un autre avis d’un adhérent désappointé par ce changement…

J’ai cru un moment qu’il s’agissait d’un poisson d’avril, mais nous sommes le 23 avril, c’est assez rare, que les blagues durent aussi longtemps…Comment a t’on pu laisser faire ça ? qui est à l’origine de cette erreur ? Pourquoi aucun article, présentant ce séisme dans notre fédération ? n’est paru dans Cyclotourisme avant ce jour ? Pourquoi Martine Cano le jour de L’AG des Hauts de France ne nous en a pas parlé, tout juste a t’elle annoncé un changement de notre logo ??? Vélocio doit se retourner dans sa tombe !!! et Nous, les vivants, les puristes, Les Cyclos, nous sommes anéantis…J’étais fier d’appartenir à la FFCT, j’étais fier de notre beau logo, mais ce soir je suis triste, très triste, ce logo, plus proche d’un logo politique que d’une fédération de Cyclotouristes, même plus le moindre Vélo dessus, seul le mot Vélo apparaît !!! Pourquoi une telle décision n’a pas été soumise au vote en assemblée générale de la Défunte FFCT ? Et notre revue va t’elle maintenant s’appelait VELO, puisque CYCLOTOURISME est banni du vocabulaire de nos élus ? A une certaine époque, nous avons craint pour la pérennité de notre fédé , mais aujourd’hui c’est pire, est-ce la chronique d’une mort annoncée ?

Dernière minute:

Suite au tollé provoqué par ce changement de nom dans les rangs de la fédération, il paraitrait que la FFCT se prépare à donner un grand coup de frein à la campagne médiatique de FFVélo.

Un coup de frein en forme de rétropédalage?

Publicités

Une réponse sur « Les potins du lundi »

  1. « Vélo », ça ne veut rien dire alors que « cyclotourisme », c’est propre et clair. Et linguistiquement correct. Qu’une fédé, quelle qu’elle soit, change ainsi de raison d’être en abandonnant sa spécificité et ce sans que tous ses cadres soient conviés à la réflexion me laisse pantois… même si je n’en ai à vrai dire strictement rien à faire. Car, bien que ne pratiquant actuellement pas vraiment le vélo, je vais néanmoins – sans avoir besoin d’une quelconque organisation pour cela – le faire davantage dans le futur que j’espère proche et l’ai surtout beaucoup fait dans le passé. Je prenais mon vélo et j’allais rouler. Point.
    Alors, je pose la question aux connaisseurs: la FFCT a-t-elle eu un âge d’or et, si oui, qu’a-t-elle concrètement apporté ? Parce que j’ai vraiment du mal à percevoir son utilité réelle… Or ce qui ne sert à rien est voué à disparaître.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s