Avouez Carlos Goshn!


Voici une prison représentative du traitement de Carlos Goshn.

Ce n’est pas vraiment l’idée que je me faisais du pays du Soleil Levant, avec ses pommiers en fleurs. Nul doute que notre capitaine d’industrie Carlos Goshn doit trouver le traitement sévère. Il est sûr qu’au delà des conditions carcérales de l’ex-président de Renault-Nissan, le Japon s’engage dans une campagne d’image mondiale désastreuse pour sa réputation. Il en a vraisemblablement conscience en mettant en scène le jeu de ses procédures judiciaires qui rappellent celles de l’Inquisition et du Moyen Age.

Le Japon est la troisième puissance économique mondiale mais c’est un nain militaire depuis que les US ont mis fin à son expansionnisme, à ses horreurs guerrières, après les attaques nucléaires de Hiroshima et Nagasaki. Autour de lui, le Japon n’a pas que des amis et sa gestion de la catastrophe de Fukushima a laissé des traces de son incompétence à gérer des situations de crise.

Le Japon, c’est aussi un pays qui sur le plan démographique est appelé à disparaître du fait de sa natalité en berne…comme l’Allemagne, à défaut d’une immigration forte.

Avant d’acheter une Nissan ou une Toyota (fabriquée à Denain) je vais y réfléchir à deux fois. Je regrette déjà l’achat il y a deux ans de ma tondeuse à gazon Honda.

Avouez Carlos Goshn! puisque vous êtes coupable avant même d’être jugé.

Publicités

Une réponse sur « Avouez Carlos Goshn! »

  1. « Le Japon, c’est aussi un pays qui sur le plan démographique est appelé à disparaître (…) à défaut d’une immigration forte »

    Le Japon refuse avec grande sagesse l’immigration, on n’a pas réussi à lui faire prendre des vessies pour des lanternes avec des formules aussi stupides et invraisemblables que « la diversité nous enrichit ». Corollaire: c’est un pays propre, sûr, avec une criminalité et délinquance quasi inexistantes… Comme la France d’il y a quelques décennies.
    Et quand bien même le Japon devrait subir une immigration forte qu’il disparaîtrait quand même, et bien plus rapidement, d’ailleurs. Le Japon sans Japonais, ça n’a pas de sens. J’aime trop la diversité des peuples pour vouloir au peuple japonais le destin morbide du mien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s