Jour : 1 novembre 2019

Tous saints…ou presque

Arrosoir du cimetière d’Esch-sur-Alzette

Je m’étais arrêté là juste pour faire le plein d’eau. Le cimetière luxembourgeois est majestueux. Pavé, planté, taillé et même doté des derniers perfectionnements. Pour se procurer l’arrosoir divin et thermoformé, prière d’introduire un jeton de supermarché ou un euro si vous êtes argenté. Ils vous seront rendus à la sortie après avoir copieusement arrosé vos fleurs à l’eau du réseau municipal.

Le cimetière de Barville tourné vers l’Est et adossé à la forêt (Vosges). Des âmes en paix.

Mon cimetière ne dispose pas de dispositif moderne anti-vol pour les arrosoirs. Mais les mauvaises manières y sont rares.

Le mythe de l’arrosoir, vecteur de vie, dans sa quintessence à Rougemont-le-Château
Chacun chez soi
Arrosoirs allemands à jetons.
En attendant, continuons notre chemin