Jour : 12 septembre 2020

Ottmarsheim

aquarelle 24×32

C’est acidulé. J’ai toujours aimé me balader dans ces vieilles pierres de l’abbaye. Restaurée, remodelée peut-être, elle est austère, dépouillée d’artifice, mais c’est un beau monument à l’architecture parfois compliquée.

Chaque année, il y a une fête de Noël où les riverains se rassemblent dans le froid et y boivent un vin chaud.

Cette aquarelle a été ressortie de mon carton « ratés ». Abandonnée à son triste sort pendant 10 ans. Elle est donc bricolée et relookée en 2020. J’assume.

Pour la reprendre, j’ai douté. Fallait-il redonner de la vie aux acteurs, du relief à cette scène animée? et flouter l’abbaye? C’est le soir, donc je dois gérer la faible lumière disponible

Finalement, j’ai tout repris comme si c’était une bande dessinée.