Sécheresse, on ferme!

avec la sécheresse, il faut s’attendre à des restrictions de circulation en forêt

Conséquence de la sécheresse, la fermeture d’un certain nombre de sites forestiers habituellement lieux de balades à pied ou à vélo.

Motif invoqué par les préfets: un risque très sévère d’incendie.

C’est le cas notamment pour

Les massifs de l’Esterel et de Tanneron dans les Alpes Maritimes

Les forêts de 287 communes de la Côte d’Or!

et aussi dans le Morbihan, en Loire Atlantique, dans le Maine-et-Loire, en Ille-et-Vilaine,…

On imagine que le massif vosgien ne pas résister encore longtemps à cette vague d’interdits.

Ce qu’on ne sait pas si on va remettre en place la surveillance en hélicoptère ou avec des motos légères de gendarmerie comme du temps de la Covid.

Pour l’heure le Grand Est n’est pas concerné par ces interdits mais l’ONF communique

« Il est recommandé dans toutes les forêts publiques de la région Grand Est de limiter la pénétration des véhicules motorisés en forêt et respecter les barrières fermées (certains accès sont interdits aux véhicules, ndlr), d’éviter les activités liées à la récolte de bois (récolte, transport), et observer de manière générale la plus grande prudence et une vigilance accrue. »

%d blogueurs aiment cette page :