Étiquette : lait

Les potins du lundi

img_7334
Découvrir un chemin à vélo

Je m’étais égaré sur un chemin de liaison entre deux villages.

Un chemin, allez comprendre pourquoi, qui manquait de goudronnage à mi-parcours…comme si ces deux cents mètres de linéaire vicinal n’appartenait à personne.

Allez comprendre pourquoi!

Ce sont les hasards de mes pérégrinations qui me font découvrir des itinéraires jusqu’alors inconnus de moi.

La France est parait-il championne en chemins et routes.

Un million de kilomètres!

Et beaucoup de nids de poule depuis que la France des champs coute trop cher à nos princes.

Le tracteur vient vers moi tandis que les génisses dans le pré se mettent à presser le pas à l’annonce de l’arrivée du patron.

D’un geste adroit le paysan déverse quelques centaines de kilos d’ensilage de maïs à ses bêtes qui n’ont plus d’herbe depuis trois semaines.

Puis il arrête son moteur et l’on bavarde.

M’arrêter et échanger avec d’autres; mon vélo est un trait d’union entre ceux qui ne se parlent plus beaucoup tant les occasions manquent.

Ceux dont on dit souvent du mal, qu’on accuse de polluer la planète.

Ce paysan là va s’arrêter et prendre sa retraite.

Le lait?

Inutile de s’entêter! dit-il

D’autres font beaucoup mieux dans l’est de l’Europe ou en Nouvelle-Zélande.

En plein mois d’août, il commence déjà à entamer ses réserves de l’hiver, alors…

Alors, me dit-il, on ne fera plus de lait…et à la place on sèmera des céréales, celles avec lesquelles on nous accuse de polluer!

Sinistre perspective.

Attendez-vous à savoir…

N’est pas Geneviève Tabouis qui veut.

En ce temps, on restait l’oreille collée au poste pour savoir.

Pour savoir quoi?

Ce que Geneviève Tabouis dans « Les dernières nouvelles de demain » allait nous apprendre.

Aujourd’hui, les grands devins de demain sont légion. Poursuivre la lecture de « Attendez-vous à savoir… »

Qu’est-ce qu’on mange ce soir?

Jean-Pierre Coffe est entré en guerre contre la malbouffe.

Il en a fait son fonds de commerce pour notre bien.

Parfois avec des excès de langage qu’on ne partage pas toujours, mais peu importe.

Avec son dernier livre « Arrêtons de manger de la merde! », Jean-Pierre Coffe récidive en dressant un portrait accablant de la nourriture moderne et industrielle.

Tout y passe.

Après les fêtes, les crevettes, le saumon, le fromage, l’agneau, les fruits dégustés vont nous paraître moins appétissants. Poursuivre la lecture de « Qu’est-ce qu’on mange ce soir? »