Étiquette : porc

Qu’est-ce qu’on mange ce soir?

Jean-Pierre Coffe est entré en guerre contre la malbouffe.

Il en a fait son fonds de commerce pour notre bien.

Parfois avec des excès de langage qu’on ne partage pas toujours, mais peu importe.

Avec son dernier livre « Arrêtons de manger de la merde! », Jean-Pierre Coffe récidive en dressant un portrait accablant de la nourriture moderne et industrielle.

Tout y passe.

Après les fêtes, les crevettes, le saumon, le fromage, l’agneau, les fruits dégustés vont nous paraître moins appétissants. Poursuivre la lecture de « Qu’est-ce qu’on mange ce soir? »

A dada sur mon vélo

Depuis cette affaire du cheval vendu pour du bœuf, tous les regards se tournent vers la Roumanie.

Cette vidéo tournée sur l’autoroute qui mène à Bucarest démontre que le cheval vapeur a encore de beaux jours devant lui.

Si la Roumanie nous exporte ses carcasses de chevaux, c’est parce que le gouvernement roumain a décidé d’émettre un holà aux charretiers. Poursuivre la lecture de « A dada sur mon vélo »

Nos vélos peuvent-ils attraper la grippe?

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Nos vélos peuvent-ils attraper la grippe?

Devant cette épidémie qui gagne, Vélomaxou s’interroge: nos
vélos pourraient-ils être, eux aussi, grippés?

J’ai interviewé le professeur Bannstein (nom imaginaire, car le
professeur veut garder l’anonymat).

–  » Professeur Bannstein (PB), nos vélos peuvent-ils être
grippés? »

PB: – » Ca dépend, les vélos encore jeunes, je veux dire ceux qui
n’ont pas encore beaucoup roulé, ne craignent pas grand chose dès
lors qu’on ne les exposent pas au froid inutilement.

Cependant, il faut veiller avant l’hiver à bien huiler tous les
dispositifs susceptibles de rouiller et donc de se gripper sans
qu’on s’en rende compte… »

« … les vélos qui roulent tous les jours sont en principe
rebelles aux virus… »

Vélomaxou: –  » qu’entendez-vous par là Professeur
Bannstein?… »

PB: –  » Nous avons constaté, avec mes assistants, qu’en général
ces vélos là résistent mieux aux agressions extérieures surtout
ceux en carbone rétifs à la rouille et donc à la grippe. Je sais
que certains profitent de l’hiver pour sortir leurs vieux mulets et
pour ne pas abîmer les vélos d’été; ceux là aussi ne risquent rien
car les vieux mulets sont immunisés depuis longtemps aux virus. On
ne peut donc craindre une mutation du virus du porc vers le vieux
mulet.

Ils n’ont donc pas besoin de Tamiflu.

Vélomaxou: -« une dernière question, Professeur Bannstein,
existe t-il un vaccin contre le virus de la grippe pour nos jeunes
vélos qui désireraient quand même sortir en pleine pandémie, par
exemple pour aller au marché de Noël à Colmar?

PB –  » Votre question est fort pertinente, jeune homme. Pour
l’heure, nous n’avons pas encore résolu le moyen d’inoculer le
virus à l’intérieur du cadre de vélo jeune. Nous avons juste testé
le virus sous la guidoline et là, je dois l’avouer, le vélo infecté
a montré quelques signes de fragilité dans la tenue des
trajectoires. Je recommande donc aux cyclistes devant affronter ce
type de cycles infectés de ne pas abuser du vin chaud sur les
marchés de Noël.

Vélomaxou:  » nous voici donc pleinement rassurés; merci
Professeur Bannstein! »