11 novembre 2022: Snoopy au rendez-vous

C’est en rentrant chez moi que je découvre la trace de mon parcours. Elle ressemble à Snoopy qui renifle une pisse de chien.
Snoopy contemplant sa trace devant l’ordi

Quoi dire d’autre?…

Que j’ai raté mon parcours. Je suis monté par le Steinby jusqu’au Plan Diebold…

Je prends la photo, un joggeuse passe. Elle ira plus vite que moi sur mon vélo. Sauf que dans la descente, je la rattrape. Méfiance avec les joggeuses esseulées, j’ai toujours des craintes infondées…

et après?… après, le chalet Baumann…et après?…c’est parti en vrille.

Au chalet Baumann, je m’y suis repris à trois fois pour ce mauvais selfie

Du n’importe quoi. J’ai flâné du côté du parcours sportif à Leimbach.

Puis botte secrète pour rallonger, je suis allé dans une forêt en friche et dont le chemin de Kurrenweg nécessite de jouer à saute-mouton pour traverser les sapins effondrés.

J’ai le chic d’inaugurer des parcours merdiques.

Pour finir je vais aux cérémonies du 11 novembre. Les petits pompiers casques rouges sont au garde-à-vous à l’entrée du cimetière. La Marseillaise est de bonne qualité, la chorale est parfaite et ne détonne pas.

Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans nos bras
Égorger nos fils, nos compagnes

J’en ai le frisson, ça fout la pétoche.

Du coup, je file chez moi voir si un féroce soldat n’est pas passé par là en mon absence.

20 bornes 500m

%d blogueurs aiment cette page :