En route avec le CCK


Il est parfois agréable d’emboîter le pas au Cyclo Club
Kingersheim (CCK) pour rentrer chez soi au plus vite.

Mais l’exercice demande de la ressource.

Devant, le vélo couché file bon train sur le plat.

Derrière, il faut s’accrocher, sinon point de salut pour les
retardataires: ils rentreront seuls.

Une conception du vélo qui n’a pas que des adeptes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s