Question de valeurs


Des jeux et…du pain

L’olympisme défend actuellement ses valeurs à Londres.

Des valeurs sportives sous-tendues par un fond de nationalisme qui déplace des ministres et des présidents.

Rien à redire. Au moins, on sait à quoi s’en tenir avec l’olympisme et le CIO.

Les commentateurs ne se privent d’ailleurs pas de compter chaque jour les médailles remportées par chaque pays pour situer les nations au palmarès de l’idéal olympique.

Des valeurs, un idéal sportif, tout y est pour rendre nos athlètes fiers d’eux-mêmes et redorer un peu le blason de la morosité des peuples.

La crise? quelle crise?…

Il ne faut pas tout confondre: si le peuple veut des jeux, il veut aussi de l’argent.

Il est donc fort probable qu’à la fin des jeux, la mauvaise humeur ambiante va repartir de plus belle.

Tourisme sportif

A propos d’idéal sportif, il ne faut pas se méprendre; aux cotés des rameurs et des joueurs de badminton qui retomberont rapidement dans l’anonymat de leur discipline une fois les jeux terminés, il y a aussi les ténors du sport professionnel qui ont réussi à s’engouffrer dans la brèche de l’olympisme.

Comme par exemple les tennismen payés à coups de millions de dollars tout au long de l’année qui viennent un peu faire de l’exhibition à Londres, histoire de boucler leurs budget vacances agréablement. Des tennismen qui émargent souvent dans des pays fiscalement différents des pays qu’ils représentent…

En somme des touristes de passage!

Teddy  Riner

Loin de moi l’idée de vouloir chercher des noises au mastodonte du judo Teddy Riner. On sait que ce genre de victoire peut vous rapporter un siège de ministre ou de député…

Mais sa prestation contre le judoka russe m’a laissé sur ma faim.

Moi qui m’attendait à une débauche de prises de judo de haut niveau, je n’y ai vu qu’une pâle version de ce que les footeux nomment « jouer la montre » en attendant le coup de sifflet final.

Je ne sais pas si le judo sortira grandi de ce genre d’épreuve, mais vous connaissez le dicton: « à vaincre sans péril,… »

Les pédaleurs anonymes

On ne me fera pas ce reproche, j’aime trop souvent brocarder le monde de la compétition sportive et ses appendices commerciaux.

Mais on pourrait fort bien m’objecter que moi aussi avec mon vélo en carbone à pneus fins, je joue la frime et le coup de commerce.

D’autant que comme beaucoup d’autres, j’ai rallié le camp des vététistes GéPéiSés, histoire de laisser de la gomme dans les forêts vosgiennes.

Restons donc modestes!

Les donneurs de leçons, moralistes me disent certains, n’ont qu’à bien se tenir.

De Lescheraines 31 juil

J’en veux pour preuve ce centcoliste qui parcourt les cols alpins au guidon de son austère vélo pliant au milieu d’une troupe de vélos routiers rutilants et bicarbonés…

De Lescheraines 31 juil

…et aussi ces amis belges qui ont trouvé le moyen de boire frais en emportant une glacière avec eux sans trop se soucier du surpoids généré…

Pour clore ce chapitre sur l’éthique sportive, j’en profiterai pour citer Charles Antonin, ancien président de la FFCT « le sport n’implique pas forcément qu’il y ait compétition. Il évoque avant tout l’idée d’effort. Effort qui met en jeu les moyens physiques comme les qualités morales des intéressés. Du tourisme pur, le touriste sportif conserve un maximum d’agrément et il n’est pas inférieur à la compétition pour le développement physique et pour l’éducation de la volonté » (in 100 cols, 40 ans d’histoire de Jean Perdoux et Henri Dusseau ISBN 978-2-9541592-0-1)

Effort, volonté, éducation,…autant de mots qui devraient encore avoir un sens de nos jours.

5 réponses sur « Question de valeurs »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s