Étiquette : 100 cols

Samedi des cols nancéiens

Le départ est situé à coté du col 54/0348 col de la Madeleine à Dommartemont (parcours VTT 54km/770m)

Des cols à Nancy?

Oui, ça existe.

Notre rencontre régionale « Club des Cent Cols » Grand Est cette année aura lieu en Meurthe et Moselle.

C’est le moment de nous rejoindre si vous n’êtes pas encore contaminé par le virus des cols à vélo. (Bof!peut mieux faire).

image d’illustration JL

L’accueil, le départ et le pot d’arrivée auront lieu sur le plateau de Dommartemont au bout de la rue du pain de sucre sur le grand parking .

Un parcours VTT et un parcours route.

Le parcours passera par le col de Bratte FR-54-0346, le col de Millery FR-54-0261, le col de serrières FR-54-0282, le col de Sivry FR-54-0330, le col de Moivrons FR-54-0359 (tous routiers à paraître dans l’additif 2020), le col de Vassuchamps FR-54-0361 (R1) et enfin le col de sainte Geneviève FR-54-0348 routier.

Tous les renseignements sont là

Contact

Denis Mathieu
06 85 20 02 55
deni.mathieu@orange.fr

Robert Marchand aux Cent Cols

Cette fois à 108 ans Robert arrête le vélo

Profitant de l’Ardéchoise 2019 qui vient de se terminer, Robert Marchand notre cycliste centenaire (108 ans) a rendu visite au stand de la Confrérie des Cent Cols.

Il a pu échanger avec le Président de la Confrérie Bernard Giraudeau et confirmer que cette fois il arrêtait bien le vélo.

Le Club des Cents Cols en a profité pour attirer de nouveaux adeptes de grimpées à vélo.

Aller sur le site des Cent Cols

Grimpeur amateur

IMG_6151.jpgJe n’avais rien d’un compétiteur.

La paresse me semblait supérieure.

Mais enfin!

Puisqu’il le fallait, à douze ans, j’ai parcouru quarante fois les vingt cinq mètres de la modeste piscine municipale. Poursuivre la lecture de « Grimpeur amateur »

Révisons nos cols!

Col de Valsberg (57/652) C’est en Moselle. Les cols vosgiens sont repérés par ce panneau rond blanc à liseré vert caractéristique. A VTT, les promeneurs nous voient souvent tourner en rond à la recherche du fameux panneau

En attendant le beau temps, pourquoi ne pas réviser!

Le massif vosgien est un formidable terrain d’entraînement au franchissement de cols.

Cols routiers ou cols « muletiers », ils sont 431 à être labellisés par mon club, le Club des Cent Cols. Poursuivre la lecture de « Révisons nos cols! »

Question de valeurs

Des jeux et…du pain

L’olympisme défend actuellement ses valeurs à Londres.

Des valeurs sportives sous-tendues par un fond de nationalisme qui déplace des ministres et des présidents.

Rien à redire. Au moins, on sait à quoi s’en tenir avec l’olympisme et le CIO. Poursuivre la lecture de « Question de valeurs »

500 cols à son actif


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 500 cols à son actif
De

Fichiers transférés

Jean-Georges Moser

Notre sympathique ami Jean-Georges Moser a reçu récemment son
diplôme pour 500 cols différents gravis à bicyclette.

Félicitations!

Jean a déjà franchi ce cap depuis quelques temps puisqu’il
affiche 671 cols à son actif qui seront homologués à la fin de
cette année.

Sans compter son prochain périple du coté du mont Aigoual en
août  et où sa moisson de cols va encore être élargie!…

Adhérent au Club des Cent Cols, Jean-Georges Moser est
intarissable sur le sujet tellement il a déjà voyagé avec son vélo
sur les plus hautes cimes des Alpes et des Pyrénées.

C’est dire que les cols vosgiens ne gardent plus beaucoup de
secrets pour lui!

Bravo pour cette belle performance!

Cent cols, l’addiction

vélomaxou

La « Confrérie des Cents Cols » est diabolique: ses disciples sont addictes*
aux cols.

*une conduite qui repose sur une envie
répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et
des efforts du sujet pour s’y soustraire (selon
Wikipédia)

Frère Vélomaxou itou!

Carte IGN100 déployée, il pastille un à un tous les cols dans un
rayon de 15km autour de Cornimont (Vosges)…

Loupe à la main, il cherche…Pas moins de 36 cols en deux
heures!

Les noms sont plus ou moins évocateurs: col des Chevrères, col
des Croix, col de Morbieux, col de la Burotte, col de Grosse
Pierre,…Tant et tant d’histoires derrière ces toponymes de
paysages façonnés par le monde rural de l’époque !…

Tous échelonnés entre 600 et 1100 mètres, il restera à
déterminer les itinéraires les plus astucieux pour en rafler le
maximum…sans trop se fatiguer; je veux dire sans trop perdre
d’altitude entre deux.

Faudra t-il passer au VTT pour franchir tous ces chemins de
traverse qui relient les cols entre -eux?

C’est une décision difficile à prendre pour un « routier »
inconditionnel qui ne veut pas abandonner la route aux
automobilistes (ils seraient trop
contents!)
.

En attendant, voila du pain sur la planche pour affronter la
rentrée automnale!

 

 

100 cols, Bitche, Saverne, Dabo

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 100 cols, Bitche, Saverne, Dabo

vélomaxou

C’est par Saverne que nous entamerons notre dernière randonnée
dans les Vosges du Nord.

Saverne et son col à la limite de l’Alsace et de la
Lorraine.

La ville de Saverne est prisée par les touristes pour son
histoire, son château des Rohan notamment, mais aussi pour son
cadre agréable et son canal de la Marne au Rhin, lieu privilégié
pour la plaisance nautique.

On commencera donc par monter ce col de Saverne (402 mètres) qui permet de gagner la Lorraine.

Exercice son* sans grand intérêt, la
Nationale 4 étant peu propice aux cyclistes.

*(note du rédacteur: pendant 24h personne ne
s’est offusqué de cette confusion orthographique.
Bravo!

Mes maîtres, jadis, disaient
« relisez! »)

Puis, l’on rejoindra Lutzelbourg et sa jolie piste qui longe le
canal.

Jusqu’à Arzviller, célèbre pour son plan incliné
(voir ce site) qui monte et descent les bateaux en 4 minutes et
évite d’emprunter 17 écluses!

On ne s’attardera pas au plan incliné; d’innombrables touristes
venus en voitures et en bus se pressent moyennant 4 euros pour voir
l’ouvrage. Au milieu de cette « usine à touristes », quatre cyclos
miteux et battus par la pluie apparaissent comme une incongruité
aux visiteurs. 

Pour un peu, on ferait partie du spectacle!

Qui a pu avoir cette idée absurde d’installer à proximité un
manège de « luges d’été » qui déverse un torrent de décibels dans ce
cadre de nature majestueux?

J’irai prendre mon repas loin de ces agitations en face de
l’église de Saint-Louis.

Tout le monde se perdra en conjectures devant ce deuxième col de
Saverne qu’on nous annonce sur notre feuille de route
(57-325)!…

On restera un peu sur notre faim…

Dabo est atteint.

Nous ne verrons pas le célèbre rocher de Dabo (647m) noyé dans
la brume, hélas!

Puis se succèderont les cols de Schlief, Valsberg et des
Pandours dans un paysage bucolique grâce à quelques timides rayons
de soleil retrouvés.

En s’engouffrant dans la forêt, on passe les cols de Schanz et
de Westhoffen.

Retour à Saverne à 19 heures.

112km et 2030m de dénivellée.

Les Vosges du Nord sont bien bossues!

17 août, Bitche, Obersteinbach

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 17 août, Bitche, Obersteinbach

vélomaxou

Le périple dans les Vosges du Nord atteint son apogée avec 8
cols à franchir et 6 cols  » à proximité » pour les plus
courageux.

Départ donné depuis Obersteinbach à une vingtaine de kilomètres
de Bitche.

Des « pros centcolistes » sont aux commandes!

Bardés de cartes au 1/25.000eme, ils ne laisseront rien passer
au hasard.

Tous les cols « muletiers » seront débusqués, courbes de niveaux
et altimètres à l’appui, vélos à la main lorsque nos roues trop
étroites plongent dans les ruisseaux de sables rouges des chemins
ruinés.

Une stratégie militaire!

Pourtant un seul résistera aux éclaireurs centcolistes: le
Hichtenbach (67-357)!

Le col du pigeonnier, la route des vins de Cleebourg, la ligne
Maginot, Woerth (le village, pas le
ministre)
, Jaegerthal et l’ancienne forge de la famille
De Dietrich…

Une journée dense et tonifiante malgré le temps maussade.

16 août, 100 cols, Bitche…et son mauvais temps

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 16 août, 100 cols, Bitche...et son mauvais temps

vélomaxou

 

Le coeur de la dépression devait être au-dessus de nos
têtes!

Nous étions peu nombreux à braver le temps excécrable de ce 16
août.

C’est l’après-midi, alors qu’une accalmie semblait s’installer,
que nous partons à la chasse aux cols.

Dès Bitche quitté, la pluie revient  au galop.

Le col du Schimberg est inconnu des autochtones…

Ce sont des vététistes, bien renseignés, qui vont nous y
conduire…

Nous poursuivons le périple dans d’invraisemblables bourrasques
à la recherche du col Einsterbach.

C’est au carrefour de « la
pierre des douze apôtres
« , transis de froid, trempés jusqu’aux
os, que nous chercherons en vain le col de Puberg, le moral « dans
les chaussettes ».

A bout de force, c’est un aimable cueilleur de champignons qui
va nous délivrer le secret de l’itinéraire à suivre…

Enfin le modeste col de Puberg (350m) est atteint. Non sans
avoir auparavant dégringolé une route forestière glaciale qui
achèvera de miner nos dernières ressources physiques et mis nos
nerfs à vif.

Retour à Bitche au plus court par temps démonté.

15 août, concentration des « 100 cols », col du Pottaschkopf

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 15 août, concentration des '100 cols', col du Pottaschkopf

vélomaxou

C’est par un 15 août pluvieux que la « Confrérie des 100
cols »
a convié ses membres et les clubs régionaux à une
concentration dans les Vosges du Nord au col du Pottaschkopf, non
loin de Bitche.

Une concentration où cyclistes routiers et vététistes se sont
retrouvés dans la forêt vosgienne.

L’occasion pour les organisateurs de remettre les récompenses
aux « centcolistes » les plus méritants de l’année écoulée et
d’inviter au recueillement en la mémoire de ceux qui nous ont
quittés, hélas trop tôt…

Kaiserstuhlpfad

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Kaiserstuhlpfad

vélomaxou

Cyclo et tourisme.

Oui, on sait décliner les deux termes à la fois.

D’abord du cyclisme.

127 km dans le matin froid et humide.

Ensuite du tourisme au Kaiserstuhl. Et un temps qui s’améliore
lentement après le déluge de la veille.

Endroit apprécié des cyclistes de la région.

Dans le Bad-Wurtemberg, une moyenne montagne avec le Totenkopf
qui culmine à 557 mètres et son antenne de radio qu’on aperçoit
depuis la France.

En quittant Wasenweiler, puis Bötzingen, une bosse de 15% nous
attend.

Puis nous surplomberons les hauteurs, Vogtsburg, et ce massif
arboré et planté de vignes remarquables en espaliers.

On se passera de commentaires sur nos facéties habituelles; les
images suffiront.

Un repas avec soupe aux crêpes, de la saucisse et du choux
râpé…le must, ici!

Le tout à 8,90 euros.

Sans la boisson locale…

En allant, on traversera Merdingen…où un certain Jan Ulrich
s’est illustré…

Retour par Ihringen et de délicieux chemins cyclables au milieu
des vergers et au sein d’un éco-système étonnamment préservé.

Trois petites hirondelles de quelques jours attendent sur un
jonc que les parents apportent la nourriture. Notre présence ne
semble pas les déranger…

L’adoubement à la Confrérie des 100 cols aura lieu à
Hartheim sur le chemin du retour avec le traditionnel coup de pompe
sur le casque.

Ces Mousquetaires là sont un peu des mystiques.

Le Vélo Club Jura Bouxwiller communique…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Le Vélo Club Jura Bouxwiller communique...

Dans le prolongement de mon article sur Le Club des  100 Cols, le Vélo Club Jura Bouxwiller  qui
compte dans ses rangs pas moins de 12  « centcolistes »
nous précise :

« Pour les chasseurs de cols du « 68 » (Haut-Rhin) , le VC Jura
Bouxwiller met sur pied des sorties spécifiques vers la Forêt-Noire
et les Alpes. Avis aux amateurs … »

Pour ceux qui ne le savent pas Bouxwiller (68480) est dans le
Haut-Rhin contrairement à l’autre Bouxwiller (67330) qui lui est
dans le Bas-Rhin.

A ne pas confondre!

D’ailleurs le site trés beau du VC Jura Bouxwiller y gagnerait en ajoutant une
petite carte…pour nos visiteurs éloignés qui veulent découvrir le
Jura Alsacien, verdoyant et valonné et qui ignorent qu’une partie
du Jura se trouve en Alsace. Si, si!

Pour en savoir davantage sur le Jura
Alsacien
.