Rouler au diesel, une singularité française qui favorise les cancers


404 diesel 1972

On assiste à une nouvelle passe d’armes aujourd’hui à propos du diesel dans les instances politiques.

En cause le prix avantageux du gas-oil qui favorise le développement des voitures diesel.

Le phénomène est typiquement français depuis que Peugeot a développé des moteurs diesel d’abord dans ses voitures 403 puis 404 venant concurrencer Mercedes Benz.

403, 404 étaient encore des voitures « bourgeoises » pour l’époque.

L’autre innovation de Peugeot sera de construire le plus petit diesel du monde capable d’équiper une voiture populaire comme la 204.

Dès lors, on sait ce qu’est devenu le diesel en France.

Le parc diesel de voitures particulières est de 60% avec près de 19 millions de véhicules (source) et 7 voitures neuves vendues sur 10 aujourd’hui sont des diesel.

Le taux de dieselisation du parc français (voitures particulières et flottes d’entreprises) atteint plus de 70%. Comme l’Espagne et la Belgique.

Alors que l’Allemagne n’atteint que 42% et le Royaume Uni 46% (source).

Il n’est pas facile de faire refluer l’engouement pour le diesel, en dépit des déclarations alarmistes de l’agence pour le cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)., «les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes: les émanations des moteurs diesel causent des cancers du poumon».

Si le diesel a fait des progrès en terme de pollution, il continue à répandre des micro-particules de plus en plus fines et cancérogènes (source).

C’est donc une vraie question de santé publique à laquelle doit s’attaquer notre gouvernement.

Il reste une inconnue: le courage du monde politique à peser sur nos choix de consommateurs.

On peut toujours attendre…

Une réponse sur « Rouler au diesel, une singularité française qui favorise les cancers »

  1. Faut pas critiquer PIGEOT, ce fleuron de l’industrie française !
    J’ai une vieille perceuse PIGEOT, increvable !
    et un vieux vélo PIGEOT increvable (ancien demi-course des années 70) que l’on m’a donné et qui me sert presque tous les jours en remplaçant avantageusement une voiture PIGEOT sur laquelle j’ai perdu tout droit d’usage depuis que ma fille a réussi son permis de conduire.
    J’espère que tous les deux sont également increvables (surtout ma fille !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s