Vite fait, mal fait


Élaguer les haies le long de nos routes vicinales est devenu affaire de technique.

Plus besoin de bûcherons.

Un tracteur muni d’une scie circulaire, une cabine blindée pour échapper aux éclats, et le tour est joué.

Il ne reste plus au tracteur suivant qu’à broyer les restes.

Nous qui passons par là à vélo, on voit le désastre.

Du travail vite fait et mal fait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s