Le bassin potassique à VTT


L’écomusée d’Alsace, une transition réussie

A deux pas de la ville, pourquoi ne pas parcourir l’ancien bassin potassique d’Alsace?

Si le VTT vous tente, vous avez de quoi jouer les baroudeurs…sans trop forcer. (Voir tous mes parcours VTT)

Les chemins sont à l’abri des grands axes et la nature y est plutôt agréable en dépit des vestiges de la mine.

Les mines de potasse d’Alsace ont été découvertes en 1904.

S’étendant du sud à partir de Richwiller jusqu’au nord à Ensisheim, l’exploitation de la potasse a laissé en friche de nombreux ouvrages hors sol dont des terrils, des puits de mines, des carreaux, des chevalements et des systèmes ferroviaires sur les douze communes du Bassin.

L’exploitation a été arrêtée en 2002 précipitée par l’incendie de Stocamine.

Ceux qui n’ont pas connu la mine et son histoire peuvent se référer au site des Mines de Potasse d’Alsace (MDPA).

Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait de tout ce traumatisme environnemental?

Les communes tentent de faire ce qui est en leur possible pour panser les blessures, c’est à dire la revitalisation des friches, mais aussi la modernisation de l’habitat et des nombreuses cités occupées par les mineurs et leurs familles.

Parcourons ces lieux d’histoire…

Mon parcours fait 47km aller et retour Les friches potassiques commencent en A et se terminent en B

Chut! je franchirai quelques interdits comme les voies SNCF…ce qu’il ne faut pas faire bien entendu en dehors des passages aménagés pour le public.

Certaines friches sont barrées et fermées la nuit pour dissuader les voleurs de matériaux.

Richwiller, ligne ferroviaire abandonnée

 

Vers le bois de Nonnenbruch …Je me suis arrêté mais je n’ai pas vu de train arriver
Cité Rossallmend, reconversion dans le tourisme équestre
La coulée verte à Staffelfelden est plutôt réussie avec des chemins agréables pour piétons et cyclistes. Un écosystème en devenir. Ancien carreau Marie-Louise
Ferme électro-solaire, un exemple de revitalisation des terrains potassiques
Une surface lunaire sans affectation derrière l’Ecomusée à Ungersheim
Le carreau Rodolphe attenant à l’Ecomusée
Ancien locotracteur conservé au carreau Rodolphe
L’Ecomusée d’Alsace s’est investi autour des vieux métiers et de l’habitat traditionnel
La Thur canalisée derrière l’Ecomusée
Une jolie passerelle pour rejoindre Ensisheim
Retour par le bois de Ruelisheim – Circuit de bi-cross

Voir le parcours GPS

Pour en savoir plus: Géo Confluences, ressources de géographie

Publicités

3 réponses sur « Le bassin potassique à VTT »

  1. On est parti à 4. On vient de revenir. Belle balade entre forêts, sentiers, piste cyclable, champs, anciennes mines… On s’est un peu perdu mais on a toujours retrouvé le parcours…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s