Sentier des Bunkers de Burnhaupt-le-Bas à VTT


Sentier des bunkers (Burnhaupt-le-Bas)

« Ça date de 14! »

14, c’est loin et c’est près à la fois.

Question de génération.

Pour moi, c’est entre-deux; c’est à dire que les gueules cassées et rescapées de 14, je les ai côtoyées dans mon enfance.

Il y avait en face de chez moi un GIG, un grand invalide de guerre, à qui l’on avait mis une jambe de bois pour remplacer sa jambe perdue à la guerre.

Gamin, le son du pilon au bout de la ruelle me terrorisait.

Le dernier poilu s’est éteint en 2008, il s’appelait Lazare Ponticelli.

Aujourd’hui, je vais donc parcourir ce sentier des bunkers à Burnhaup-le-Bas, là où les allemands avaient dressé nombre de fortifications d’artillerie face au Territoire de Belfort.

Je n’ai pas grand mérite à exécuter ce parcours: il est fléché « anneau rouge » et la Société d’Histoire de la vallée de Masevaux nous dit tout ce qu’il faut savoir sur son site à propos de ces ouvrages militaires.

Le parcours circulaire fait 10km. On le commence devant l’église de Burnhaupt et la visite comprend 14 édifices.

Par commodité, je vais le commencer devant la cueillette du Paradisvogel au bord de la D166.

Je commence le parcours circulaire « anneau rouge » par le plan d’eau de Burnhaupt face à la cueillette Paradisvogel

Amis cyclistes, attention, vous êtes sur un parcours pédestre où par endroits les sentiers sont étroits et sensibles, ne vous comportez pas comme des sauvages à l’égard des promeneurs, des familles et des jeunes enfants.

N’abimez-pas les chemins!

Je pénètre dans l’enceinte grillagée du plan d’eau de Burnhaupt.

Là aussi, prudence! cette zone est celle des pêcheurs, passons sans faire de bruit…

Ce plan d’eau est magnifique et au bord se trouve un premier ouvrage militaire.

Les premiers ouvrages allemands de la visite non loin du plan d’eau

Non loin, avant d’atteindre Burnhaupt, il y a la source du Hagendorn sur laquelle est installée un bâtiment.

La source du Hagendorn. Le bâtiment en tôle ne met pas le site en valeur. Dommage!

L’église néogothique Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Bas est massive et étonnante. Elle date de 1928.

Son architecture est discutable avec ses statues qui font penser à l’époque romaine. Mais c’est affaire de goût.

C’est donc là, face à l’église que se trouve le départ circulaire du sentier des bunkers.

Je passe…et je traverse l’autoroute « la Comtoise » par un petit tunnel discret.

Je me rapproche du grand échangeur routier de Burnhaupt et je poursuis ma visite.

Insigne de la Croix de Fer munie du W qui renvoie à Wilhelm (L’empereur Guillaume II)

Au km26, plusieurs abris d’artillerie dissimulés dans la végétation au bord de la D83.

Je traverse la D83…où d’autres ouvrages m’attendent.

Puis je longe la Doller avant de rejoindre mon point de départ du parcours circulaire au km 30.

Pour rentrer à Mulhouse, je m’offre l’itinéraire Morschwiller, Didenheim et je traverse la grande ville.

50km

voir la trace GPS

Un aller en parcours herbeux du km 9 au km 15 pouvant être spongieux.

Pour mieux comprendre l’histoire des lieux, des visites guidées sont organisées à pied et l’on peut également s’aider d’un livret téléchargeable ci-dessous…

On peut télécharger le livret-guide de l’Office de Tourisme de Masevaux et de la vallée de la Doller avec le plan de la visite ici.

autre article en relation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s