Les camions bloqués dans les cols vosgiens le 4 novembre


Si les cyclistes se défient des bouchons, ils n’en subissent pas moins la pollution.

5000 camions traversent chaque jour le massif vosgien.

C’est à l’initiative des écologistes d’EELV et de l’Association du Massif Vosgien (AMV) qu’une manifestation est organisée mardi 4 novembre de 11h à 14h.

Objectif: bloquer les camions sur l’itinéraire des trois grands cols (Bussang, Le Bonhomme, Saâles), ainsi que plusieurs plus petits cols

Le sujet n’est pas nouveau…mais la mise en œuvre avancée par les défenseurs de la montagne est compliquée à admettre.

La France n’est pas la Suisse: elle n’a pas les moyens de se payer des infrastructures à la hauteur de l’enjeu dans le massif vosgien.

La vallée de la Thur à partir de Thann souffre déjà chaque jour d’engorgements routiers dus à son trafic local sans trouver d’améliorations en dépit de son tram-train.

Les défenseurs du massif voudraient voir mis en œuvre des principes sélectifs draconiens pour empêcher le trafic poids lourds.

Premier principe : Le trafic de PL en grand transit doit être interdit dans le Massif Vosgien

Depuis sa réouverture le 28 septembre 2008, le tunnel de Sainte Marie aux mines n’a pas retrouvé son trafic poids lourds. Et pour cause: la traversée affichée à 63 euros pour 7km de long (contre 12 euros avant la modernisation), les transporteurs ont vite compris qu’on ne souhaitait pas qu’ils passent par là avec leurs camions.

Pour la petite histoire, il faut savoir que le tunnel a perdu 75% de son trafic camions depuis sa réouverture par la société d’autoroute APPR, concessionnaire.

Pourquoi cette explosion du péage? tout simplement parce que certaines collectivités n’ont pas voulu débourser leur cote-part; résultat, il a manqué 16.5 millions d’euros au financement des travaux. APPR a donc haussé ses tarifs en conséquence.(source)

Deuxième principe : Le trafic de PL interrégional doit passer par le tunnel de Sainte-Marie.

AMV voudrait y voir passer 1000 camions chaque jour en abaissant le coût de la traversée à 35 euros…une perspective qui ne doit pas enchanter les habitants de Châtenois en l’absence de déviation!

Suivent encore 4 principes prenant en compte le trafic avec les entreprises locales où la circulation serait autorisée dans les cols.

le 4 novembre prochain,  blocage des trois grands cols (Bussang, Le Bonhomme, Saâles), ainsi que plusieurs plus petits cols, de 11h à 14h.

Depuis les choses sont en l’état et les riverains des vallées vosgiennes endurent le trafic.

Pourtant les cols du Bonhomme et de Bussang sont interdits aux transports en transit de plus de 3.5t.

Les derniers contrôles opérés par la gendarmerie révèlent très peu de contrevenants: sur les 194 poids lourds contrôlés seuls 4, soit moins de 3%, étaient en infraction.(source)

article en relation: la manifestation du 13 mars 2012

Une réponse sur « Les camions bloqués dans les cols vosgiens le 4 novembre »

  1. Impressionante la vidéo.
    Moi, je serais à la place des troncs d’arbre (les trônces en patois vosgien), je ferais exprès de tomber sur la route pour emmerder les totomobilistes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s