Feu rouge arrière, on en parle


Feu rouge vélo  Led à bandes laser, signaler mais ne pas éblouir!

C’est la hantise du cycliste sur route, être percuté par l’arrière par un usager qui ne vous a pas vu.

De jour comme de nuit.

Les feux rouges arrière sont tout aussi importants que la lampe à l’avant.

N’oublions pas que le catadioptre est aussi obligatoire à l’avant et à l’arrière.

Le catadioptre, l’avez-vous?

La plupart des cyclistes sur route ne les ont pas.

Pourquoi?… est-ce trop cher?… non, le set vaut deux euros.

Alors?…

Alors, c’est tout simplement parce qu’on veut rouler avec des vélos dépouillés de tout…tout ce qui pourrait nuire à une esthétique rappelant la compétition et pouvoir se débarrasser de tout ce qui est jugé poids inutile.

Je ne parle même pas des dispositifs réfléchissants obligatoires sur les pédales et sur les roues…

Pour l’heure, personne ne sévit. Mais des signes d’impatience et de crispation du lobby automobile se font sentir comme cette dernière enquête OpinionWay diligentée par la compagnie d’assurances MMA.

Sur les vélos de route, les dispositifs amovibles à piles ou rechargeables foisonnent sur le marché.

Modèle XLCLe modèle le plus accessible n’est pas toujours le moins bon.

Par exemple, ce feu vendu 7 euros est bon: il dispose d’un catadioptre et de trois leds.

Visible à 1 kilomètre, il fonctionne avec 2 piles AAA. Autonomie 100 heures.

Reste la question de l’étanchéité…

Cet autre modèle Busch-Muller IX Post n’a pas de catadioptre,

Busch Muller IX Post vendu 11 euros, autonomie 30 heures 2 piles AAA

Ensuite viennent les produits hyper-puissants rechargeables…Le code de la route français n’indique pas de puissance d’éclairement, mais juste la nécessité de ne pas éblouir, ce qui conduit à des appréciations diverses.

Le Knog Blinder 4V est si puissant qu’il peut déranger celui qui est derrière…

Vendu 27 euros, on dispose à pleine puissance d’une faible autonomie. 3 heures en mode constant (le mode constant, non clignotant, obligatoire en France)

Reste la BLS 82 de BBB. Hyper puissante…Méfiance, ne pas la regarder à pleine puissance, vous serez aveuglé!

BLS 82 de BBB autour de 35 euros rechargeable
Knog Blinder 4V

4 réponses sur « Feu rouge arrière, on en parle »

  1. Les nouveaux vélos de route (ceux qui nous intéressent) vendus sont-ils équipés de ces dispositifs obligatoires ? Non ! Ce sont donc les constructeurs qui devraient être verbalisés.!!
    Autres remarques :
    – j’ai acheté une petite sonnette mais le collier de fixation ne va pas sur le vélo car trop petit !!
    – Tes catadioptres en photo ci-dessus, on les fixe comment sur un vélo « de course » ?
    – Intéressant le modèle de feu arrière avec catadioptre mais peut-être difficile à fixer sur certains vélos aussi, car allongé ; mon feu arrière, j’ai du mal à lui trouver de la place sur la tige de selle (il y a la sacoche de selle qui gêne…).
    Bref, pas simple tout cela !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s