Pont de la Cerise à VTT


Jeudi,sur les hauteurs de Gilette (Alpes Maritimes), j’ai entrepris ce voyage à VTT baptisé Pont de la Cerise par mon Club des Cent Cols.

Pour profiter pleinement du calme de la nature, je me suis lancé tout seul.

39km, 1300m.

C’était le parcours annoncé.

Jouable.

On prévoit toujours un peu plus.

J’ai terminé avec 53km et 1950m; pas de doute c’était plus!

Je profite de la route pour rejoindre Gilette sur son piton rocheux.

Amusant de voir ces bagnoles qui s’enchevêtrent.

L’arrière pays du VAR est sans nul doute pro-voiture; c’est la seule condition de la survie de ces villages de moyenne montagne: on part travailler dans la vallée et on rentre le soir dans un infernal ballet d’aller et venues.

Passons!

Le col de Rostan est simple: c’est de la route.

Mais après on part sur du muletier pour la Baisse du Collet St André qui se poursuit par un contournement de pic rocheux scabreux pour atteindre le Collet des Sausses, au bord de la route.(663m)

Baisse du Collet St André

Montée au Collet des Sausses

Col du Collet

Après le col du Collet à 721m, les choses pénibles.

On monte à pied un chemin escarpé, sac au dos et vélo poussé, tiré, porté pour atteindre la Baisse de Concias à 940m.

La montée avec 200m de dénivelée est parfois sévère

La vallée du Var depuis la baisse de Concias (940m)

On ne se « refait » pas dans la descente, non!

Du zig et du zag où il faut user de préséance, ou le vélo ou moi passe en premier les méandres rocheux étroits.

Dans la descente vers Col Belle

On dégringole comme ça jusqu’à Colle Belle à 423m.

L’Estéron et ses eaux turquoises

Pour atteindre le pont de la Cerise qui enjambe le fougueux Estéron, je dévale un chemin vertigineux, un des brefs moments de selle grisants, centré sur l’arrière pour ne pas culbuter.

Le pont de la Cerise enjambant l’Estéron

Oui, je contemple l’Estéron et je m’abandonne presque à rêver devant ces flots tumultueux encaissés au fond des gorges de la montagne.

La remontée au col des Ferres est longue et chaude.

C’est plus dur que la descente me lance un randonneur pédestre que je croise en poussant ma bécane.

Au col des Ferres (596m), je rejoins le village…je grimpe sur ses hauteurs, cherchant l’accès à la Brèche du Mont St Michel…

Les Ferres.Pas de voitures dans le village et pour cause: toutes les rues sont pourvues d’escaliers!

Les Ferres

L’aller et retour à la Brèche est une simple formalité et j’ai le cœur gai: j’imagine le plus dur fait.

A la Brèche, je crie victoire…un peu prématurément, vu la suite. Aller à Bouyon est fastoche, c’est du bitume routier.

Grrreuh… sur la route de Bouyon

Le col de l’Ane?

On nous a prévenus, le riverain s’est approprié le chemin, alors je prends le sentier et je saute les marches.

Après le col de l’Ane, je dois redescendre sur les bords de l’Estéron à la Fougassière.

Le saut de marches devient périlleux pour moi, j’ai la fatigue et la crainte de louper mon coup; le saut de ces bornes nécessite en effet de la vitesse, du contrôle et de l’anticipation.

Je sauterai en marche souvent devant l’obstacle et le manque d’influx.

Je me faufile le long de la rivière et je prends une belle gamelle inattendue en passant par dessus le guidon. Je me sens rouler sur mon sac à dos, puis je m’immobilise comme un culbutot qui n’a plus d’élan.

Rien de cassé?

Sur les bords de l’Estéron

J’ai mal aux côtes et à un poignet.

Je relève mon vélo et poursuis à pied.

Dans cette petite oasis de la Fougassière, des constructions de plein air charmante et barricadées…je passe paisiblement à la recherche de la sortie…un chien fond sur moi.

La Fougassière, une oasis discrète

Coup de pied sur le museau…rogne décuplée!

Je saute en marche de l’autre coté du vélo qui devient bouclier….

Le molosse prend du recul.

Je lui lance une pierre et par chance pour lui, je le rate.

Je repars à pas lents.

Le pont suspendu ondule au passage du cycliste

La grande montée du sentier botanique jusqu’à Gilette achève de m’épuiser.

Cette montée là vers Gilette m’a pris une heure

J’ai parcouru 53 km en 10 heures presqu’entièrement à pied.

Neuf cols quand même!

Trace GPS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s