La voiture propre n’existe pas


Avec le scandale de Volkswagen, le lobby automobile est en émoi…et les possesseurs de diesel aussi; au moins ceux qui ont mauvaise conscience de rouler encore au diésel (ce qui est mon cas).

Je peux donc en parler en connaissance de cause.

Montré du doigt, le véhicule diésel si développé en France vient de prendre un sacré retour de vilebrequin.

Et si tout simplement il était impossible pour un moteur diésel de rejoindre les normes antipollution? C’est peut-être se qui se cache derrière la tromperie de Volkswagen qui sous ses capots rutilants ne sauraient pas maîtriser la technologie du diesel. Et les autres? Peugeot-Citroën? Renault? seraient-ils plus vertueux?

On s’interroge…

Va t-on découvrir que tous les contrôles normatifs sont inopérants et aussi une tromperie organisée pour vendre toujours plus de voitures avec la complicité des pouvoirs publics qui laissent la profession s’auto-contrôler?

Certes, le vélo et la marche ne vont pas détrôner la voiture en ville du jour au lendemain, mais les esprits « diéselistes » commencent à avoir des scrupules à nous inoculer quotidiennement le venin des échappements toxiques que sont les oxydes d’azote et les micro-particules le long des trottoirs de nos rues.

Il serait temps!

Premiers visés parmi les victimes, nos bambins qu’on mène à l’école chaque matin et que les parents déposent devant la porte en voiture grâce aux plans de circulation imbéciles que les maires édictent ça et là.

Encore hier soir sur France Inter, un éminent opposant au diésel (Stephen Kerckhove

Délégué général de l’association « Agir pour l’environnement ») est venu redire tout le mal qu’il faut penser du diésel, particulièrement en ville.

Pollution=allergies, asthmes, mal de gorge

Et les auditeurs de se demander, penauds « alors, on nous aurait menti, le diesel est nocif? »

Pourquoi faire les ânes?

Tout le monde le sait à présent que le diésel est mortel, mais c’est la veulerie des autorités qui fait que le problème perdure; contrairement aux villes allemandes qui ont su réglementer le diesel en ville de façon drastique, en France, on ergote.

Non, la voiture propre n’existe pas.

Ni le camion, ni le tracteur, ni le bus, ni la voiture électrique.

 

Publicités

Une réflexion sur “La voiture propre n’existe pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s