Route ou VTT? réfléchir au budget


Notre liberté à vélo n’a pas de prix, mais elle a un coût.

Avant de choisir son vélo, bien réfléchir au coût d’entretien si vous souhaitez en faire un usage sportif!

Mes amis routiers tentés par le VTT seront ravis d’apprendre combien cette frivolité va leur coûter.

Certes, ceux qui ne font « que » du VTT ne peuvent s’en rendre compte, mais le VTT est un sport particulièrement douloureux pour le porte-monnaie.

Vélo le plus vendu en France, le VTT fait les délices du service après-vente des commerçants.

Et pour cause!

Il suffit de voir dans quel état rentrent les bécanes après une épreuve dans la boue…sans parler des efforts extrêmes infligés aux transmissions, chaine et dérailleurs, aux pneus et aux amortisseurs.

Si D4long fait sa pub actuellement avec un VTT Rockrider 340 à 200 euros, je doute que la machine résiste longtemps aux épreuves infligées sur les parcours tout terrain.

Après l’achat, il convient effectivement de compter avec les dépenses d’entretien courant.

Chiffres en mains, je vais vous livrer mes conclusions, celles d’un usager modeste, ni casse-cou, ni adepte du freestyle.

Tout d’abord, posons les hypothèses!

Il s’agit de comparer les coûts d’usage d’un vélo de route utilisé en mode cyclotourisme et celui d’un VTT utilisé en mode « mountain bike » (vélo de randonnée sportive)

Par coût d’usage on entend toutes les dépenses dues au remplacement des pièces d’usure, … à l’exclusion de la casse accidentelle, résultant de chute ou de mauvais usage, et du matériel équipant le pilote (sac à dos, chaussures, vêtements, casques,…) qui s’use beaucoup plus aussi que ceux d’un routier.

Le calcul est rapide.

Quelles sont les pièces d’usure de nos vélos?

Le routier, un vélo peu gourmand, qui s’adapte à notre porte-monnaie

Le vélo de route, un usage peu onéreux si on en prend soin

Accessoires changés le plus fréquemment

  1. chaine  (30 à 40 euros) (tous les 3000 km en moyenne)
  2. patins de frein (6 euros le jeu)
  3. cassette (60 euros)
  4. pneus (35 à 45 euros)
  5. gaine de câbles (90 euros)
  6. cassette pédalier
  7. jeu de direction

VTT, un vélo vorace pour nos finances…

Passage de gué, un exercice redoutable pour le pédalier

Si l’on retrouve les mêmes pièces d’usure que celles d’un vélo de route, il faut compter en plus avec une usure prématurée due aux conditions d’utilisation et ajouter l’entretien de composants délicats comme les freins à disque, les amortisseurs et les transmissions fortement sollicitées.

  1. plaquettes de frein (28 euros le jeu) (voir mon article)
  2. chaine (tous les 1500 km en moyenne) 30 euros (voir mon article)
  3. plateaux (30 à 50 euros)
  4. cassette pignons (50 euros)
  5. direction (60 euros)
  6. cassette pédalier (80 euros)
  7. roulements moyeu (65 euros)
  8. pneus (compte 50 euros)
  9. révision amortisseurs (factures salées) 300 euros les deux (voir mon article)
  10. sans parler des bris de dérailleurs ou de roues sur incidents!

Dernière épreuve pour le vélo après la rando, le lavage

Bilan de quatre années d’exploitation

Certes, si on fait moins de km à VTT, on y passe aussi autant de temps que sur un routier.

Pour ma part, au cours des quatre dernières années, j’ai parcouru 35900km dont 9500km de VTT, ce qui donne en proportion sensiblement 73% de route et 27% de VTT.

Quel est le budget sur 4 années?

  • route: 745 euros

  • VTT: 900 euros

Rapporté au prix kilométrique…

  • route: 3€ au 100km

  • VTT: 9€ au 100km

Cela dit, quand on aime, on ne compte pas.

article en relation…

le-prix-du-velo-loisir/

 

Publicités

Une réflexion sur “Route ou VTT? réfléchir au budget

  1. Excellent comparatif
    C’est exactement ce que je disais dimanche à un copain qui ne fait que du VTT.
    Il trouve délirant le fait que je possède plusieurs vélos.
    Un titane route en Campa Chorus 11 vitesses pour les beaux jours
    Un inox route avec garde-boue en Campa Centaur 10 vitesses pour le mauvais temps
    Un cyclo-cross alu carbone en Campa Centaur 10 vitesses pour les mauvais chemin (je pratique ce qu’ils appellent le « Gravel » depuis au moins 10 ans), et un VTT tout rigide à l’ancienne avec des V-Brake pour rouler sur les chemins pas trop boueux.

    Au final, le matos est acheté depuis longtemps et il est amorti aussi.
    Le coût au km est inférieur au VTT par tous les temps.

    Stef

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s