Quand la FFCT se paie le train


Un tandem, des sacoches pour faire le canal du Midi cet été. S’y rendre en train? vous pouvez oublier!

Ne pas compter sur le train!

Encore une catégorie de voyageurs mécontente de la SNCF!

C’est en substance le message que nous délivre notre fédération de cyclotourisme, la FFCT, à la veille des grandes vacances d’été.

Les associations représentant le monde des usagers à vélo avaient déjà tiré la sonnette d’alarme dans une lettre ouverte datée du 31 janvier 2013. Sans résultat semble t-il. (voir la lettre)

Dans son numéro de juin 2016 qui vient de paraître, la FFCT a décidé de s’attaquer à un sujet ô combien polémique, celui du transport de nos vélos par le train, un sujet qui contraste étonnamment avec le politiquement correct aseptisé de la revue FFCT auquel nous sommes habitués.

Pourtant la plupart des cyclo-voyageurs à sacoches savent que le train français leur est dans la plupart des cas interdit, et depuis longtemps.

Strasbourg-Bäle: un seul train par jour accepte les vélos (cliché MJ)

Pas de place dédiée au vélo, aux sacoches, prix prohibitifs,difficultés d’accès dans les gares et dans les voitures,…

Ce qui est nouveau, en revanche, c’est que la FFCT s’intéresse subitement à ce sujet en pleine grève de la SNCF.

Simple coïncidence, dirons-nous!

Ce qui est nouveau aussi, c’est l’angle d’attaque incisif du rédacteur de la revue qui, bien que nanti de l’honorabilité reconnue de la Fédération dans les hautes instances, n’a pas réussi à obtenir l’avis d’un seul interlocuteur compétent à la SNCF en terme de transport de vélos.

Et pour cause, la SNCF est devenue une mosaïque décisionnelle où plus personne n’est responsable en titre d’une seule et même approche vélo. L’emprise des régions sur les choix du mastodonte en terme d’investissements et d’offres commerciales a relégué aux calendes grecques l’accessibilité des vélos dans les trains.

Selon que vous voyagez en TGV, en train Intercités (ex Corail), en TER, vous avez affaire à des règles différentes qui aboutissent toutes à vous dissuader de voyager avec votre vélo.

En Alsace, la politique régionale est de considérer que les seuls utilisateurs du vélo+train sont des vélotafeurs utilisant des trains pendulaires matin et soir. Pour ceux là, le message est le suivant « ayez un vélo à la gare de départ et un vélo à la gare d’arrivée! » (voir mon article à ce sujet)

D’où les nombreux garages grillagés installés ça et là à proximité des gares.

Et les autres cyclo-voyageurs? qu’ils aillent au diable!

Alors la revue s’est vengée et elle a dit tout le mal qu’elle pensait de la SNCF.

C’est de bonne guerre, d’autant que la FFCT n’a fait qu’un constat: envisager un voyage en train avec son vélo est hautement périlleux. La SNCF l’a voulu ainsi, elle n’a jamais considéré le voyage « train+vélo » comme une carte à jouer; ainsi les cyclistes ne sont acceptés que dans de rares cas et avec la réserve « qu’en cas de forte affluence, vous ne pouvez pas accéder au train avec votre vélo, afin de préserver le confort et la sécurité des voyageurs »

La Grande Muette SNCF a donc préféré botter en touche, plutôt que de devoir expliquer que le vélo dans les trains, pour le dire clairement, ça l’emmerde!

article connexe:

Eurostar avec vélo démonté

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s