Étiquette : train+vélo

Le train pro-vélos en Belgique

Deux fois plus de vélos dans les trains ces 10 dernières années en Belgique.

à lire sur RTBF

A Monsieur Guillaume PEPY

ffbac443e7053afa5fc24da21551bf85

Non à la suppression des places vélos TGV Est!

Monsieur Pépy, faites nous préférer le train plutôt que la voiture, s’il vous plaît…

Signer la pétition en ligne pour faire changer d’avis la SNCF

Quand la FFCT se paie le train

Un tandem, des sacoches pour faire le canal du Midi cet été. S’y rendre en train? vous pouvez oublier!

Ne pas compter sur le train!

Encore une catégorie de voyageurs mécontente de la SNCF!

C’est en substance le message que nous délivre notre fédération de cyclotourisme, la FFCT, à la veille des grandes vacances d’été. Poursuivre la lecture de « Quand la FFCT se paie le train »

Train+vélo, on en parle

Après vélomaxou, Rue89 évoque à son tour la politique vélo de la SNCF avec les trains Régiolis.

Un article qui fait le tour de la question avec de nombreux témoignages.

A lire dans Rue89

voir aussi mon article de juillet 2014

Vélo+train en Alsace, la galère

Train Strasbourg-Sélestat (cliché MJ)

Marc nous écrit…

Depuis que le train rapide Strasbourg – Bâle est interdit aux vélos, il reste un train qui se traine pour emmener son vélo. Mais, dans ce dernier, peu de places pour les vélos, au pays du vélo.

Je le prends en gros une fois par semaine…je vais travailler avec mon vélo dans le train, pour rentrer le soir de Sélestat à Strasbourg à vélo. Ça me détend. Comme aujourd’hui, avec de la pluie.

Emporter son vélo avec soi conduit parfois à ce que nos décideurs appellent un conflit d’usage entre voyageurs…et un conflit d’intérêt pour la SNCF! Poursuivre la lecture de « Vélo+train en Alsace, la galère »

Train+vélo en Suisse

La vélostation de la gare de Bâle.

Impressionnante!

en savoir
plus

Vélomaxou sur Carfree

Vélomaxou a les faveurs de
Carfree, de
temps en temps.

Avec son dernier récit de voyage à Vesoul, il a fait sensation, puisque de
nombreux cyclos se sont reconnus dans ce périple qui associe
vélo+train.

Robin qui voyage en famille:

« …3ème gros avantage : on peut faire pipi, manger, vomir,
nettoyer le vomi, allaiter, dormir, tout ça sans jamais
s’arrêter »

et Robin d’ajouter malicieusement:

« …4ème gros avantage : on a une excuse en or pour ne pas avoir
à revenir avec les restes de la fête de famille ou les cadeaux
complétement déplacés… »

Puis on lira le commentaire de Yom qui a préféré longer le
canal à Strasbourg plutôt que d’attendre son train

« …Entre chiens et loups je décide d’échanger mon slip
contre la peau de chamois sous mon pantalon. Il me reste quelques
carrés de chocolats et les humeurs d’une soirée alcoolisée et
enfumée à filtrer. »

lire la suite…

J’ai essayé le « train plus vélo »

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, J'ai essayé le 'train plus vélo'

cliché SNCF

Oui, j’ai essayé le train plus vélo.

Vous faites un parcours touristique à vélo et le soir venu, vous
rentrez en train.

Pourquoi pas?

Dans une gare de province, des cyclos arnachés et casqués qui
investissent le hall de gare, ce n’est pas banal!…

 

La SNCF fait des efforts pour accueillir les
cyclos.

Il faut le reconnaître.

Dans mon train « Intercités », je dois préciser que la
prise en charge de mon vélo a été gratuite.

J’ai pu voyager dans le compartiment voisin à celui des vélos en
queue de train.

Attention, bien repérer sur le plan de train où se trouve votre
compartiment vélo; cela vous évitera de perdre du temps sur le quai
le vélo à la main.

Car le chargement du vélo est sportif!

Une fois arrivé devant votre voiture, il faudra lever votre vélo
à la verticale pour rejoindre votre garage à vélo…et bien
s’entendre avec les premiers occupants pour savoir quel sera le
premier vélo à descendre à la prochaine gare…

N’oubliez-pas votre casque et votre sac à dos sur le quai
pendant cette manoeuvre!

Ouf!

Après, vous pouvez vous reposer de votre journée confortablement
installé, regarder vos photos et même piquer un somme.

Exercice inverse pour la descente: votre vélo debout…

Attention, l’atterrissage sur le quai peut s’avérer
brutal!…

Penser à prendre une lampe avec vous pour rejoindre votre
domicile, une fois le train arrivé à destination.

Pour préparer votre voyage, Droit au Vélo vous dit tout.

Téléphérique ou vélo?

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Téléphérique ou vélo?

cliché Tony67

– Téléphérique ou vélo?

– les deux, Vélomaxou!

On a beau être « pro-vélo », on est aussi ami du train (et des
remontées mécaniques).

Dès lors qu’il constitue une alternative au « tout bagnole » pour
se rendre à la montagne.

C’est ce que rappelle fort opportunément dans sa chronique du 18
janvier Météo Mulhouse:

« …Des lignes de train se rendent aussi dans
les vallées vosgiennes, jusqu’à Kruth et Metzeral, mais ces
lignes s’arrêtent en fond de vallées, elles ne donnent pas
accès facilement aux endroits les plus hauts du Massif vosgien. »
lire la suite

Oui, on peut monter très haut en train coté allemand.

En revanche, on reste en fond de vallée coté vosgien.

Pourtant si un train ou une télécabine montait au Markstein
depuis Kruth dans le massif vosgien, on serait peut-être moins
envahis par les voitures l’été sur la route des Crêtes.

Exemple: le téléphérique du Schauinsland  en Forêt
Noire.

En vélo, le Schauinsland, c’est pas mal non
plus!