Bohrerhof, le roi du potiron


Je peine à maintenir 22 km/h face au vent en direction de Hirtzfelden.

Accroche-toi!

Bridou me dépasse…j’ai à peine le temps de le reconnaître

Accroche-toi!

Non, ce n’est pas Bridou, le célèbre raider mulhousien, mais il en a toutes les apparences, vêtements noirs, lunettes noires, vélo noir et allure athlétique, bref un genre de Superman furtif.

Il a légèrement levé le pied, le temps que je m’accroche derrière lui…puis il remet une ou deux dents qui font résonner la roue en carbone et nous voila à 34 km/h.

Même à l’abri du vent, je sens que je ne vais pas tenir longtemps à cette vitesse.

Le Garmin Radar clignote de tous ses feux: j’imagine qu’il me prend pour un véhicule trop collant.

A Hirtzfelden, je prends Fessenheim.

Ouf! j’ai pris congé de mon poisson pilote.

Quinze minutes d’arrêt obligatoire à la Maison des Energies à Fessenheim, le temps que l’orage passe…

Bohrerhof, c’est rare que j’oublie de m’y rendre au moins une fois l’an.

La ferme Bohrer à Feldkirch en Allemagne est devenue une véritable attraction où se rendent les cars de touristes.

Elle n’a de ferme que le nom.

C’est surtout pour sa gastronomie qu’on y vient et aussi pour son magasin de produits bio.

Images de cette extravagante exposition où ne manquait que la Fée Carabosse.

Je pousserai jusqu’à la station thermale de Bad Krozingen.

Bad Krozingen

Bad Krozingen

La Forêt Noire est orageuse.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s