Les potins du lundi


Que vient faire Alain Juppé sur un blog cyclo?

On a beau être cycliste, on n’en est pas moins citoyen.

C’est un peu la devise de ce blog.

Aujourd’hui au programme de mes Potins du lundi, les sujets « tendance » de la politique, ceux qui occupent le terrain médiatique et que les blogueurs de tous poils évitent parfois d’aborder. A tort!

Bien entendu, ces conciliabules n’engagent que moi.

Je suis un peu comme l’homme libre appartenant au corps civique dans les cités de la Grèce antique (wiki).

Il m’est toujours étrange de voir être mis entre parenthèses dans nos discussions citoyennes les sujets de fond de notre société au profit de choses plus légères. Comme si l’important était délégué à d’autres, ceux que nous élisons, histoire de se débarrasser des sujets trop encombrants, trop lourds, hors de notre capacité de raisonnement ou conservés sournoisement en soi par paresse.

Vous avez demandé la Police, ne quittez pas!…

Policiers manifestant à Paris le 20 octobre (image slate)…et après on demandera à la Police de démasquer les terroristes!…

Inutile d’appeler la Police, les policiers ne sont pas là puisqu’ils défilent en masse.

Nos policiers sont donc dans la rue, pas pour nous mettre des PV mais pour protester.

Ils réinventent malgré eux la Police de proximité supprimée par Sarkozy.

On n’a jamais vu autant de policiers à la fois dans nos rues.

Le reste du temps, le vulgaire pékin victime d’incivilités se demande où il sont…quand il en a besoin.

De Gaulle aurait parlé de la chienlit en 68. C’était alors pour les étudiants, aujourd’hui c’est la Police.

Une Police qui défile en ordre dispersé, en habits civils, cagoule sur les visages, c’est impressionnant, voire suspect.

Sont-ce vraiment tous des policiers? n’y a t-il pas dans les rangs quelques agitateurs clandestins?

Ça rappelle un peu les milices des heures sombres de la République.

La sociologie de nos jeunes policiers (on les devine jeunes derrière leurs cagoules) devrait interpeller les citoyens.

Que leur a t-on appris de notre histoire républicaine avant de leur confier la défense des citoyens?

Ont-ils conscience des interrogations légitimes que suscite leur mouvement de protestation?

Notre société a atteint un tel délabrement dans ses valeurs républicaines que plus personne ne croit en rien.

Même pas la Police en la Justice!

Il est vrai qu’après un grand élan de sympathie républicain lors des attentats, la Police s’est mise à canarder copieusement les manifestants de la loi travail à coups de Flash-Ball et de tonfas. De quoi refroidir les ardeurs citoyennes!

C’est dire si la déliquescence de nos corps d’État régaliens est profonde.

Face aux voyous que veulent les policiers?

Tout simplement pouvoir dézinguer au tromblon sans sommation tous ceux qui s’attaquent à eux.

Au besoin en s’affranchissant de la légitime défense et de la proportionnalité de la riposte.

Bref, on se dirige tout droit vers une Police à l’américaine où le délit de sale gueule suffit à vous faire passer de vie à trépas sans autre forme de procès. Surtout si vous êtes noir de peau!

Est-ce de cette Police de proximité que nous voulons?

PS: entre-nous, il ne faut pas être très malin dans le commandement pour ordonner la surveillance d’une camera de rue dans un quartier chaud avec un véhicule Renault Kangoo siglé Police et de surcroît avec à bord du véhicule une mère de trois enfants qui sera grièvement brûlée.

Encore une fois, comme lors de l’attentat de Nice, on ne peut qu’être affligé par l’amateurisme de ceux qui incarnent notre défense civile.

Mon p’tit doigt me dit que Juppé sera le prochain Président de la République

Politique fiction ou scénario catastrophe?

Je n’invente rien.

L’échiquier politique tel qu’il se présente conduit beaucoup de commentateurs à imaginer ce résultat.

Seules quelques gazettes osent le suggérer: les Présidentielles du 23 avril 2017 se joueraient en fait dès le 20 novembre prochain  lors des Primaires de la Droite.

voir le calendrier et les lieux de vote des Primaires de la Droite

Les instituts de sondages sont décontenancés: le candidat arrivé en tête à la Primaire de la droite a toutes les chances d’être élu Président de la République et les sondeurs pourront aller se rhabiller puisque les jeux seront faits à l’avance avant même que les élections aient eu lieu.

C’est la vision

Les électeurs de gauche, s’il en reste, seront tentés de voter Juppé pour faire trébucher Sarkozy de crainte de le retrouver élu président une seconde fois. C’est manichéen.

Le retour de Sarkozy en 2017 est en effet devenu un cauchemar pour nombre d’électeurs de gauche…et aussi de droite pour tout dire.

A mon avis, avec Juppé, on sait donc à quoi s’attendre: une politique de droite terne et conventionnelle en décalage total avec nos enjeux de société, des cohortes de chômeurs en plus, une paupérisation encore plus grande des classes laborieuses et une dévitalisation accrue des régions abandonnées par le mondialisme (je vous recommande la lecture du livre de Christophe Guilluy La France périphérique ed. Flammarion)

Encore une fois, la gauche citoyenne va devoir voter par défaut pour le moins pire, privée de candidats qui arriveront tous au moins en troisième position dès le premier tour, comme elle l’a déjà fait pour Chirac contre Le Pen en 2002.

Les électeurs de gauche commencent à être habitués. Ils sont devenus des supplétifs de la droite tout juste bons à repousser l’extrême-droite.

Ce sera donc pour nombre d’électeurs une mesure de salubrité publique que de voter à la Primaire de la Droite puisqu’il est avéré qu’aucun candidat de gauche ne pourra être en deuxième position le soir du premier tour des Présidentielles du 23 avril 2017.

Le discrédit de Hollande est tel que même Jean-Luc Mélenchon (le seul à trouver grâce à mes yeux) le dépasse dans les intentions de vote. Mais Jean-Luc Mélenchon, on le sait, est un épouvantail pour la doxa politico-médiatique…Mélenchon est devenu malgré lui l’œil de Moscou incarné jadis par Marchais. (voir le blog de Jean-Luc Mélenchon)

Le deuxième tour des Présidentielles se jouera donc entre le candidat de la droite arrivé vainqueur au premier tour et la candidate Trumpette de l’extrême droite Marine Le Pen.

Les bourgeois de Calais

En 1939, la France internait déjà les réfugiés. Ne l’oublions pas!

Calais va pouvoir redevenir bourgeoise. « C’est un soulagement », affirme la maire de Calais, Natacha Bouchart, qui demande cette évacuation depuis mars dernier.

Le camp de migrants appelé la jungle comme s’il abritait des animaux est en train d’être démantelé.

Souvenons-nous que Sarkozy avait accepté de déplacer la frontière anglaise en territoire français (traité du Touquet en 2002)

Ces pauvres gens qu’on vilipende méritent certainement mieux que des camps de fortune à l’approche de l’hiver où règnent la promiscuité et la misère.

On aura tout entendu à l’égard de ces populations qui fuient la misère et les guerres provoquées par l’Occident, c’est à dire nous-mêmes.

Ils viennent profiter de notre système social, ils n’osent pas se battre chez eux, ils viennent commettre des larcins et des crimes chez nous, ils ne vivent pas comme nous,…ce sont des terroristes déguisés.

J’ai même un membre de ma famille qui les voit squatter un café dans une galerie marchande pendant des heures durant et que le patron s’est résolu à mettre à la porte prétextant qu’ils prennent la place de ses clients habituels…

Dans sa grande bonté, le gouvernement a décidé de les répartir dans des logements décents sur tout le territoire. Sa mollesse à réagir ne trompe pas: ce gouvernement est incapable de défendre avec fermeté les valeurs qui l’ont amené au pouvoir. C’est ce qui fera sa perte.

Impossible! crient les salauds réacs qui ne veulent pas de migrants chez eux.

Ces nouveaux occupants provoquent chez les autochtones les mêmes réflexes de discrimination que ceux pratiqués pour les réfugiés espagnols du temps de Franco. Ceux-là étaient parqués dans des camps entourés de barbelés comme ceux que l’Europe érigent en Hongrie.

Il y a même un maire qui a démissionné à Saint-Bauzille de Putois (Hérault) en protestation parce que la préfecture y affecte d’autorité 87 migrants parmi les 1800 habitants que compte la commune.

Démolition des maisons juives en 1848 à Durmenach (Alsace) image du blog d’Elsasser Würtzele

Pour finir ce billet du lundi, je vous laisse à la lecture de mon excellent confrère Elsasser Würtzele. (lire ici)

« Que cela plaise ou non, nos ancêtres, qu’ils soient d’Alsace ou d’ailleurs, étaient massivement racistes et xénophobes » écrit-il dans un article fort lucide et éclairé intitulé Racisme et xénophobie en Alsace.

Cyclos, cyclotes, je vous souhaite une bonne semaine.

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Les potins du lundi

  1. Le 5 et le 6 novembre prochain, Pierrette et JJ MARCK présenteront en marge d’une exposition sur » l’histoire du pèlerinage de Compostelle par les amis de St Jacques en Alsace » leurs périples à vélo sur les Caminos du Nord, de la Plata, et « francès » à 17 heures dans la salle du Vert Vallon à Lautenbach-Zell. Si le coeur vous en dit …

  2. Merci … il y a un site pour savoir à quel bureau de vote on doit aller. Je me permet de l’indiquer ici, en lien dans ma signature, puisque l’article y invite, en quelque sorte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s