Un marché de dupes

Avec mon vélo, je me suis entendu, nous n’irons pas voter. Oui je sais c’est facile de se défausser sur son vélo diront ceux qui croient encore à l’utilité d’un vote « plié » d’avance et dont l’orchestration a été écrite par toute la classe politique, gauche comprise.

Lui, c’est moi et moi c’est lui. Si mon vélo le dit, c’est qu’il a raison.

Heureusement, vu mon âge, je n’aurai plus à subir encore longtemps le sabir des politicards qui ne cessent de nous trahir depuis 1981: le tournant de la rigueur, le référendum de Maastricht, le traité de Lisbonne,…vous connaissez la suite.

Mais observons cependant les choses du moment

Si Le Pen, la fille, n’est rien d’autre qu’une imbécile incapable d’ânonner par cœur son bréviaire droitier en exploitante médiocre d’une affaire familiale, Macron n’est pas mieux: c’est un pur produit de la technocratie néo-libérale qui se contrefout de nous et qui ne se prive pas pour le dire et le répéter.

  • traversez la rue et vous trouverez du boulot
  • les ouvrières de Gad illettrées
  • emmerder les non-vaccinés

Il n’y a à rien à attendre demain de Macron qu’un autre extrémisme tout aussi dangereux que celui de Le Pen.

Le Canard Enchaîné

Une entreprise de démolition des acquis sociaux, des services publics, de l’hôpital, de l’école publique. Macron se comporte comme un gobe-tout des idées de ses opposants pour les recracher ensuite vidées de leur substance.

Oui, Macron incarne une politique de classe bourgeoise au détriment des libertés publiques et de la démocratie. C’est un homme dangereux qui n’hésite pas à envoyer sa police couper des mains et éborgner des manifestants au mépris des libertés publiques et syndicales et des oppositions.

Je ne peux pas voter Macron. Mon vélo non plus, lui qui a connu tant de promesses non tenues et de double langage qui chaque fois le pénalise sur la route au profit des bagnoles.

Le Pen et le vélo

Le vélo de MLP légèrement voilé au lendemain de l’élection

Comme j’ai du temps en ce lundi pluvieux, je me penche sur les conséquences d’une éventuelle réussite de Marine Le Pen à l’élection présidentielle 2017.

Pure spéculation penseront certains, même si d’autres imaginent que cette échéance sera inéluctable en 2022.

Approprions-nous tout d’abord le vocabulaire du Front National.

Ça pourrait servir… Continuer à lire … « Le Pen et le vélo »

Les potins du lundi 1er mai

Le brin de muguet décrété par…Pétain! pour fêter le travail et la concorde sociale. Vous y croyez encore, vous, au travail et à la concorde sociale?

Lundi mythique que celui du premier mai.

Faut-il le rappeler, c’est le lundi des travailleurs, celui où l’on célébrait la journée de huit heures.

Penser qu’aujourd’hui d’autres peinent à joindre les deux bouts en faisant deux, trois boulots sur les décombres d’un monde industriel déserté tandis que d’autres se goinfrent, c’est révoltant. Continuer à lire … « Les potins du lundi 1er mai »

Les potins du lundi

Que vient faire Alain Juppé sur un blog cyclo?

On a beau être cycliste, on n’en est pas moins citoyen.

C’est un peu la devise de ce blog.

Aujourd’hui au programme de mes Potins du lundi, les sujets « tendance » de la politique, ceux qui occupent le terrain médiatique et que les blogueurs de tous poils évitent parfois d’aborder. A tort!

Continuer à lire … « Les potins du lundi »

Le Front National aime t-il le vélo?

A la question de savoir si le Front National aime le vélo, vélomaxou a trouvé une illustration sur le forum des partisans de Marine Le Pen qui comme chacun le sait est candidate à la prochaine élection présidentielle. Continuer à lire … « Le Front National aime t-il le vélo? »

%d blogueurs aiment cette page :