Étiquette : Sarkozy

Saint-Trop n’a pas de double sens cyclable

Mésaventure pour Sarkozy surpris à vélo en sens interdit.

C’est anecdotique.

à lire dans l’Alsace

Pourquoi j’irai voter Juppé dimanche…

Alain Juppé, maire de Bordeaux, une droite sévère, un programme impopulaire à la clé
L’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur. Nicolas Sarkozy est impliqué dans une dizaine d’affaires judiciaires

Dimanche, j’irai voter Juppé aux Primaires de la Droite.

Pourquoi?

Il ne fait mystère à personne que je suis un homme à gauche.

Pas la gauche corrompue, celle qui renie ses valeurs, pourfend le code du travail avec la loi El Khomry, ruine les petits épargnants, achève le démantèlement des services publics et qui tout récemment veut porter atteinte aux libertés individuelles avec le méga-fichier TES. Poursuivre la lecture de « Pourquoi j’irai voter Juppé dimanche… »

Les potins du lundi

Que vient faire Alain Juppé sur un blog cyclo?

On a beau être cycliste, on n’en est pas moins citoyen.

C’est un peu la devise de ce blog.

Aujourd’hui au programme de mes Potins du lundi, les sujets « tendance » de la politique, ceux qui occupent le terrain médiatique et que les blogueurs de tous poils évitent parfois d’aborder. A tort!

Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

L’Alsace déçue par la France

http://dai.ly/x8o43
Les Alsaciens se réveillent ce matin avec la gueule de bois.

Des Dauphines Gordini

Tandis que notre quatrième Dauphine rentrait en voiture du concours de Miss France, ses compatriotes alsaciens manifestaient dans les rues de Mulhouse en criant « Paris, nous n’avons pas besoin de toi ».

On notera le paradoxe. Poursuivre la lecture de « L’Alsace déçue par la France »

L’attente…

L’attente…

Ce matin, il pleut à verse.

Journée noire en perspective d’après la météo.

Alors on tue le temps comme on peut.

L’attente risque d’être insupportable. Poursuivre la lecture de « L’attente… »

Le moteur Sarkozy au banc d’essai

L’hebdomadaire « valeurs actuelles » ne manque pas d’humour.

Il en faut bien un peu en cette période de vacance politique.

Nicolas Sarkozy dont on murmure qu’il s’apprête à revenir avec grands fracas d’ici quelques jours sur la scène politique tient les gazettes en haleine. Poursuivre la lecture de « Le moteur Sarkozy au banc d’essai »

Régler ses comptes avec des primes

Pourquoi pas?

Si Nicolas Sarkozy participait au Tour de France physiquement, nul doute que nos bords de routes seraient encore plus animés.

Depuis qu’il a quitté le Conseil Constitutionnel, notre ancien Président s’entraîne ardemment.

En vue, le prochain Tour de France cycliste et peut-être le moyen de régler ses comptes de campagne.

Avec l’aide de sponsors compréhensifs.

La politique du vélo, le vélo de la politique

Cette période de pluie qui traverse la pays est propice à la réflexion.

L’avenir de l’auto?

En lisant le dernier billet d’Isabelle et le vélo, je découvre ses images du Salon de l’Auto…et tous les vélos exposés sur les barres de toit des voitures.

Je me marre toujours en voyant ces vélos monter des sommets sur le toit d’une voiture…

Et alors?

On promène bien son chien, pourquoi pas son vélo?

Dorénavant la solution existe: enfermer le vélo, on ne le verra pas.

Isabelle est optimiste devant ce spectacle, l’avenir de l’auto, c’est le vélo! s’exclame t-elle.

On aimerait le croire avec elle. Poursuivre la lecture de « La politique du vélo, le vélo de la politique »

Carton rouge

Faut-il encore que le monde du travail accepte de se faire tondre la laine sur le dos avec des salaires encore plus bas que bas, des protections sociales toujours plus dégradées, des retraites encore plus minces pour plaire à ceux qui nous gouvernent?

Le 1er mai qui s’annonce est la fête du travail.

Le travail chèrement acquis grâce aux luttes sociales contre l’exploitation et la domination des possédants.

Nos jeunes si peu enclins à s’engager devraient se souvenir et même apprendre d’où nous venons…

Depuis les combats de Chicago jusqu’au Front Populaire, il ne s’était encore trouvé aucun abruti pour oser parler de la fête du vrai travail parmi nos politiciens.

Il s’en est trouvé pourtant un  pour défier le monde du travail avec ses traditions, son histoire, sa culture ouvrière.

Carton rouge!

Ce politicien qui n’a décidément pas la carrure d’un homme d’État est-il qualifié pour parler ainsi du monde du travail?

A t-il « tâté » seulement une fois dans sa vie de la pelle ou de la pioche?

Carton rouge à cet ignoble personnage!

Souhaitons lui de retrouver demain un vrai travail et de ne pas pointer à Pôle Emploi.

Par exemple, un travail de reconstruction de tout ce qu’il a démoli dans le Pays au cours de ces cinq dernières années…

 

La gauche dans tous ses atermoiements

Que le meilleur perde!

A 15 jours du premier tour des Présidentielles, c’est Jacques Julliard qui cite  Michel-Antoine Burnier et qui commence à avoir la pétoche dans Marianne (N°781) de cette semaine en voyant Mélenchon s’envoler dans le sondages.

Un remake de Ségolène est-il possible?

Après la femme, l’ex ? Poursuivre la lecture de « La gauche dans tous ses atermoiements »

La profession de mauvaise foi

Je ne vais pas vous abreuver avec la mauvaise foi des candidats à la Présidentielle, on a des choses plus importantes à faire.

Dans notre boite à lettres vont arriver ce qu’ils appellent les professions de foi.

Ne nous laissons pas enfumer par ces promesses qui n’engageront que ceux qui vont les croire…et pas ceux qui les promettent. Poursuivre la lecture de « La profession de mauvaise foi »

Aux cousteaux tirer

20 minutes

À couteaux tirés? sur le fil du rasoir?  à fleurets mouchetés?

Quelle est la bonne expression pour décrire l’état de la France?

A trois semaines du premier tour des élections présidentielles, force est de constater que les esprits s’échauffent.

Poursuivre la lecture de « Aux cousteaux tirer »

L’encyclopédie absurde de la bicyclette

L’encyclopédie absurde de la bicyclette revisite le cyclisme de A à Z sous une forme humoristique.

A la lettre S, on trouve comme il faut s’y attendre une définition de la selle…

selle de vélo : Le cycliste a des problèmes de selles quand son entourage le fait chier.

…et aussi un article consacré à Nicolas Sarkozy Poursuivre la lecture de « L’encyclopédie absurde de la bicyclette »

Nicolas Sarkozy prend le parti du vélo

On savait déjà que Nicolas Sarkozy, lorsqu’il ne fait pas le job de Président, ne déteste pas faire un petit tour de vélo.

On sait qu’il possède au moins deux vélos. Poursuivre la lecture de « Nicolas Sarkozy prend le parti du vélo »

Faut-il prendre de la hauteur?

cabine 13

Habiter la planète terre

Ceux qui ont un peu voyagé connaissent la façon dont les peuples résolvent leurs questions d’habitat.

Qu’ils soient nomades ou sédentaires.

Le sud de l’Italie est frappé par ces constructions hideuses et sauvages souvent abandonnées en cours de travaux faute de coercition étatique, l’Espagne s’est lancée à corps perdu dans des opérations immobilières désastreuses et pharaoniques le long de son littoral avec les conséquences que l’on sait: des villes champignons désertifiées avant même d’avoir été occupées et des faillites retentissantes…sans parler du chômage endémique qui s’ensuit. Poursuivre la lecture de « Faut-il prendre de la hauteur? »

On ne dit pas du mal d’un Président

J’ai toujours en mémoire ce collègue qui lors d’un banal discours de Président de cyclo-club me disait « on ne dit pas de mal d’un Président » alors même que je doutais de certaines mesures prises, si anodines qu’elles fussent. Poursuivre la lecture de « On ne dit pas du mal d’un Président »

Tobin or not Tobin

Je ne sais pas si j’ai déjà été devancé par les chroniqueurs patentés, mais la formule me plait.

Avec sa nouvelle décision d’instaurer la taxe Tobin, tout seul comme un grand, notre Président Sarko a repris la main. Poursuivre la lecture de « Tobin or not Tobin »

Le couple franco-allemand en voyage

Ils sont partis.

The Economist

Ils ne savent pas où ils vont.
Mais ils y vont.
Fini le tandem!
Angela emmène à présent Nicolas en side-car vers un destin inconnu.
A moins qu’une panne d’essence n’affecte le couple franco-allemand!…

Mon vélo sera élu Président…

Comme le camembert, mon vélo aussi sera capable d’être élu Président en avril prochain.

En mai 2007, il avait fait une mauvaise campagne en arrivant en retard à toutes ses réunions électorales. La faute aux routes à trous et aussi, avouons-le, à un coach qui ne tenait pas la distance. Poursuivre la lecture de « Mon vélo sera élu Président… »

Des mots, des maux…

Notre blogosphère révèle parfois des chroniques à l’orthographe approximative.

Écrire en maîtrisant au minimum la langue française est devenu rare sur la toile.

Les apprentis blogueurs ne sont pas en reste et l’on se pince parfois devant tant d’incorrections parmi nos jeunes postulants. Poursuivre la lecture de « Des mots, des maux… »

Inspirez! expirez!

La présence d’un éthylotest dans les voitures permettra aux particuliers d’évaluer s’ils sont en mesure de prendre le volant après la consommation d’alcool.

C’est Nicolas Sarkozy qui l’a dit.

Alors s’il l’a dit, c’est que c’est vrai. Poursuivre la lecture de « Inspirez! expirez! »

Moins de vieux à vélo, c’est possible…

 

 « Ensemble, tout devient possible »

On y a tous plus ou moins cru.

En fait, ce slogan aguicheur ne visait qu’une petite caste
identifiée ensuite comme faisant partie de l’entourage
bling-bling du postulant.

Aujourd’hui, il n’est plus question de donner à la France une
image de farniente alors que les usines manquent cruellement de
bras.

C’est de façon caricaturale ce qu’il convient de retenir du
message donné car on sait bien que la désindustralisation n’a cessé
de croître au fil du temps et que la France est une grande friche
industrielle.

Il suffit de parcourir le bassin potassique en Alsace pour s’en
convaincre.

Maintenant que les caisses sont vides (pas
toutes)
, il est temps de retrousser les manches.

Comme en 36!

Enfin, petit à petit, le gouvernement de la République va
arriver à ses fins: il va y avoir moins de vieux à vélo sur nos
routes.

Qu’on ne s’y trompe pas, en repoussant l’âge légal de départ à
la retraite, nos gouvernants ne visent qu’une chose: faire en sorte
que moins de gens se baladent dehors sans rien faire d’autre que du
vélo.

Si l’on peut admettre que les riches se planquent dans des
paradis lointains sous un parasol en sirotant une limonade, en
revanche c’est une atteinte grave à l’ordre public que de voir
déambuler sur nos routes d’alertes quinquas en culottes
courtes.

En allongeant progressivement l’âge de départ à la retraite à 67
ans, l’opération ne peut être que salutaire pour le bien public
puisqu’elle va enfin permettre de résoudre le problème embarrassant
des vieux à vélo sur nos routes.

En les obligeant à faire autre chose qu’à emmerder le monde sur
les vicinales et à permettre enfin aux camions de doubler sans
ralentir et sans frôler la correctionnelle, les vieux cyclistes
vont débarrasser le terrain petit à petit au fur et à mesure qu’on
va les garder à l’usine plus longtemps.

La grande Fédération Française de Cyclo Tourisme (FFCT) dont le
staff et les membres  atteignent déjà l’âge canonique va donc
revoir sa stratégie de développement et de recrutement puisqu’elle
ne pourra plus compter sur la venue de nouvelles générations de
retraités aussi alertes dans ses rangs.

Elle ne s’y est d’ailleurs pas trompée en se résignant à
admettre de nouveaux adhérents septuagénaires munis de vélos à
assistance électrique (VAE) et à envisager aussi des ramassages par
car pour la montée des ballons vosgiens lors des brevets
montagnards.

Mais n’est-ce pas un combat d’arrière-garde perdu d’avance que
de vouloir maintenir coûte que coûte des vieux en forme en les
incitant à faire du vélo? et alors que nos protections sociales
sont exsangues?

C’est effectivement une question de société fondamentale qui se
pose.

Déjà les critères de pénibilité des emplois sont revus à la
hausse pour nous rendre cagneux plus vite et des cohortes de
professions à risques rechignent; parmi eux des travailleurs
postés, des voltigeurs, des camionneurs, des mainteneurs du
nucléaire…sans parler de tous les sans voix et sans grade qui
n’ont personne pour les représenter.

Après avoir taillé en pièces notre système de protection
sociale, avec le déremboursement des médicaments, la fermeture des
hôpitaux jugés « non rentables », le non renouvellement des
personnels hospitaliers, l’organisation d’une médecine à deux
vitesses privilégiant les plus riches, notre Président peut
effectivement se prévaloir d’un bon bilan économique.

Il a bien fait le job.

On pourra lui offrir un vélo.

En se cotisant.

DSK exit

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, DSK exit

Zut, je me suis relevé pour rien!

Je croyais avoir oublié d’éteindre mon ordi, alors je me suis
relevé.

Ecran noir…je le tapote un peu…ah, il sort de sa
léthargie.

Il s’était seulement assoupi.

C’est fou ce que la technologie pense à nous. On devrait même
dire pense pour nous.

Attendez un peu!…l’écran s’illumine…qu’est-ce que je
vois?…

DSK en garde à vue après avoir mal fait le
ménage dans sa chambre d’hôtel!…j’hallucine!

Curieusement, il n’y a que le
Midi Libre à ne pas en parler ce matin sur son site

Non, c’est une mauvaise blague…je relis…

DSK en garde à vue pour une fellation imposée à une femme de
ménage avant de prendre l’avion à New-York…

Cet Obama, quel farceur!

Non content d’avoir dézingué Oussama à la mitrailleuse lourde,
le voila qu’il descend DSK en plein vol vers la présidentielle.

Exit DSK.

Si tous nos candidats à la présidence de la République non
encore déclarés commencent à s’auto-détruire comme celui-là, le
choix va devenir beaucoup plus simple pour les électeurs l’année
prochaine.

Lequel sera le prochain ou la prochaine à s’auto-éteindre ?

La baraka du i grec

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, La baraka du i grec

J’ai hésité sur mon titre.

Ne fallait-il pas écrire « à qui le tour« ?

Pas le « tour cycliste« . Le tour de ceux de nos
gouvernants obligés de « se casser » par la force des
évènements.

Si le « i grec » a la baraka, les patronymes en
« i » ont la guigne.

Après Ben Ali, Hosni, Ghannouchi, Alliot-Marie, il reste à
attendre la chute de…Kadhafi, de Berlusconi et consorts.

Ouf, Sarkozy a eu chaud!

Evidemment, il ne faut pas confondre: à coté des dictateurs en
« i« , on trouve des personnages de moindre envergure,
corrompus, affairistes certes, mais qui ont quand même le rang de
chef d’Etat en proie à leurs turpitudes.

On aurait tort de ne pas voir au-delà de cette similitude
patronymique et humoristique le profond malaise qui frappe les pays
de la Méditerranée.

En effet, à part la Turquie, on cherche vainement un Etat
méditerranéen qui peu ou prou ne rencontre pas des difficultés dans
l’exercice de son pouvoir…

Nos cultures, nos histoires s’entrechoquent à un tel point qu’on
devrait vite consulter nos « Levi-Strauss » et nos « Braudel ».

 

 

Egypte-France: 1-0

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Egypte-France: 1-0

C’est mieux qu’en Coupe du Monde.

La France une fois de plus battue.

Par l’Egypte.

En boutant dehors le dictateur Moubarak, les Egyptiens
s’éveillent à la démocratie.

De façon si héroïque que la prestation télévisuelle de notre
Président se trouve reléguée en deuxième division.

De quoi réveiller les ardeurs endormies des vieilles démocraties
repues de l’Europe des Lumières.

 

Truchtersheim…en Allemagne

Un lapsus pas du tout du goût des Alsaciens…et qui pourrait
coûter cher!

Non, l’Alsace n’est pas en Allemagne, monsieur Sarkozy.

S’agit-il bien d’un lapsus? ou d’une confusion mentale plus
insidieuse qui trouve ses racines dans le subconscient d’un esprit
perfide?