Les potins du lundi


A vendre, seconde main, ayant très peu servi, toutes options. S'adresser à la présidence

A vendre, seconde main, encore en bon état, toutes options. S’adresser à la Présidence

Je vais prendre quelques précautions oratoires dans ce potin du lundi: je ne suis qu’un cycliste.

Pas un politicien.

Ma vision de citoyen-cycliste ne porte pas très loin, elle est même entachée de troubles lorsqu’il s’agit de lire entre les lignes du feuilleton politique.

Les Français privés de grande finale

Privés de la grande finale Hollande-Sarkozy, les Français se préparent à une petite finale, celle des seconds couteaux, à savoir Fillon-Valls.

Aucun souci à se faire sur le score qui sera nul.

C’est donc le juge-arbitre MLP qui gardera le ballon pour elle toute seule à la fin de la partie.

Mais enfin, on peut se poser rétroactivement la question:

Hollande s’est-il trompé de discours?

Jusqu’à la fin, il se le demandera.

Nous aussi.

Après un long plaidoyer pro domo dans la lucarne, François Hollande va donc tirer sa révérence.

Celui qu’un opposant irrévérencieux avait traité de capitaine de pédalo a choisi de regagner le rivage, la terre ferme, loin des remugles de la politique.

Cette décision a aussitôt fait les délices de la Presse avide de sensations et alors que cette issue semblait évidente.

Jusqu’à la fin de son quinquennat, François Hollande aura été le chantre de l’indécision; les péripéties de l’affaire Léonarda en sont la caricature.

Léonarda, reviens! mais sans tes parents.

C’était presque du détournement de mineur.

Être un homme d’État dans la période de flou actuel n’est pas facile, surtout avec des Français qui ne partagent plus beaucoup de valeurs communes.

Son successeur aura fort à faire, n’en doutons-pas!

A moins qu’une vague folle de mécontentement emporte toute l’Europe dans le chaos.

François Hollande s’est-il pas pris les pieds dans le tapis en lisant son discours?

Presque jusqu’au bout de sa lecture, François Hollande aura su tenir le suspense et la France en haleine, à un point tel qu’on se demande si la fin de son discours aux Français ne comportait pas deux options opposées que je vous livre, et dont l’une sera choisie au tout dernier moment, une fois égrenée la liste de ses réussites…

Et aujourd’hui, je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne/celle de mes opposants, qui ne rassemblerait pas largement autour d’elle. Aussi j’ai décidé de ne pas être/ d’être candidat à l’élection présidentielle au renouvellement donc de mon mandat.

On imagine que la plume du Président aura annoté dans la marge « biffer la mention inutile, Monsieur le Président »

Relire le discours de François Hollande

Finalement, François Hollande a tiré à pile ou face.

Sa prestation terminée, ses collaborateurs se sont précipités vers lui:

– François, tu étais en direct!…

– Ah bon? je ne savais pas qu’on était en direct

Peut-être même s’est-il demandé une fois la lucarne éteinte ce qu’il a dit dans le poste!

Il a encore quelques mois pour se raviser, puisqu’en politique le déshonneur importe peu.

Depuis qu’il est partant, il va remonter fort dans les sondages, François Hollande.

Un retournement de situation est toujours possible en politique.

Moins pire que pire, Hollande?

On va commencer à se le demander.

Téléthonitruant

Vous l’aurez remarqué, je ne parle ici que rarement de causes humanitaires qui sont pour la plupart entre les mains de professionnels de la communication et qui savent opportunément nous solliciter chaque fin d’année, une fois nos impôts payés.

Parfois ici ou là, j’évoque un cas.

Je ne suis pas pour autant insensible au sort de nos semblables affectés soit par le malheur ou la maladie ou les deux.

Mais s’agissant du Téléthon, j’ai toujours estimé que trop était trop.

Mobiliser ainsi tous les médias publics chaque année pour la même cause humanitaire, si honorable soit-elle, impliquer des milliers d’associations pendant 48 heures, voire plus, me semble complètement injuste vis à vis de toutes les autres: celles qui peinent à se faire reconnaître dans le halo sinistre de la misère, de la pauvreté et de la souffrance.

Des voix tentent de se faire entendre pour réclamer un peu de mesure, d’équité dans ce déferlement de promesses de dons en faveur du seul Téléthon. Mais aux anti-Téléthon répondent aussi les anti-anti Téléthon qui craignent de perdre le concours de France-Télévisions

Je n’entrerai pas dans ce débat qui voudrait instrumentaliser le Téléthon dans un sens ou dans l’autre.

Si cette insistance du Téléthon à siphonner vos dons ne vous convient pas, voici un site qui vous permettra de trouver à qui donner…

Trouver à qui donner

Si vous hésitez, je vous recommande la Fondation de France

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Les potins du lundi

  1. Pour le premier sujet : excellent, truculent ! Et puis quel érudit notre Maxou : humblement, j’ai dû chercher la signification de « pro domo » (même si j’avais compris le sens) et de « remugle » ! Mais dis-moi Maxou, pro domo, cela ne s’écrit-il pas en 2 mots ?
    Pour le second sujet, je partage bien ton opinion : j’ai donné un peu d’argent à l’AFM mais AVANT le téléthon; en outre, ce déferlement médiatique doit coûter un fric fou (et qui pourrait être utilisé autrement; mais il paraît que cela « rapporte » encore plus gros…). Et puis il est vrai que, peut-être (?), et, sauf à être personnellement plus touché par les myopathies (sensibilité personnelle, ou « cas » dans la famille ou chez des proches), des associations plus généralistes (Fondation de France, FRM, …) sont plus à même de répartir l’argent en fonction de l’urgence des situations par exemple ou d’une proximité de réussite.
    J’avais il y a quelques années gardé tous les courriers de sollicitation des différents organismes; bilan : 2 kg annuels de papelard environ; j’ai fait des statistiques et j’essaie de donner à ceux qui me sollicitent le moins ! Certains sont des champions du nombre de courriers, quel gâchis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s