Comme un avion sans ailes


Irrésistible, je m’offre une petite dernière pour l’année

Une petite dernière avant la fin de l’année.

Un soleil timide.

Je pars vers la forêt.

préparatifs, tout doit être opérationnel, tenue et matériel

préparatifs, tout doit être opérationnel, tenue et matériel

En chemin un chasseur.

Un chasseur d’images muni d’un tromblon de 50 cm, au moins.

Tenue de camouflage et valise à bretelles dans le dos, Eric Schmitt est capable de rester des heures à l’affut pour photographier un animal.

Il me désigne du doigt le milieu d’un champ, un faucon crécerelle habite là. Il le rencontre souvent.

Son site traces de nature nous montre son savoir-faire incomparable

Puis je poursuis mon chemin vers la Hardt.

Je bifurque vers le nord.

Une grande prairie au cœur de la forêt avec des ruches.

Puis j’aborde un terrain militaire jusque là inconnu.

Enfin je prends l’ancienne piste de secours de l’aérodrome de Meyenheim……je prends mon élan et je décolle, juste le temps de faire un léger vol dos et je me repose sur le macadam.

cet exercice est périlleux, je ne vous le recommande pas…sauf avec de l’entraînement

Arrivé au bout du terrain, la route.

Une chape de brouillard glacial commence à tomber.

Je mets le turbo pour rentrer, les poings serrés posés sur le guidon.

traces gps

 

Publicités

2 réflexions sur “Comme un avion sans ailes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s